Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot] Jacques-Henri Eyraud veut rayonner en Europe

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Jacques-Henri Eyraud : 'Rudi Garcia et Andoni Zubizarreta se sont rencontrés'
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-10-23T11:22:10.977Z, mis à jour 2016-10-23T13:44:00.371Z

Invité exclusif de Téléfoot, le nouveau président de l'Olympique de Marseille a expliqué ses choix et sa vision pour le club phocéen.

Pour sa première fois sur un plateau de télévision depuis sa nomination au poste particulièrement exposé de président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud a fait un sans-faute ce matin dans Téléfoot. Clair et n’esquivant aucune question, il aura certainement rassuré les fans phocéen sur le projet McCourt.

Un président d'action

Très concentré, il a tout de suite posé les bases de son mandat débutant en mettant l’accent sur le travail : « Dire, c’est faire rire, faire, c’est faire taire ». Il s’est ainsi immédiatement positionné comme un homme d’action décidé à vite faire bouger les lignes. Conscient  de l’importance du passé du club, il a précisé s’être présenté aux joueurs avec le trophée de la Ligue des Champions. Un moment fort qui a marqué Rod Fanni qui, heureux de se sentir impliqué,  a remercié son nouveau président pour « la mise à jour ». 

Une ambition internationale symbolisée par Garcia et bientôt par Zubizareta ?

Interrogé sur la nomination de Rudi Garcia, il a tout d’abord tenu à saluer Frank Passi « un homme bien, un professionnel qui a beaucoup donné au club », avant d’expliquer le choix de l’ancien lillois. Au-delà de son palmarès, le profil de Garcia a surtout plu à un OM qui veut « rayonner bien au-delà des frontières de la France » car « avoir un entraîneur français qui a réussi hors de France, c’est rare ». Il a enfin précisé que Laurent Blanc n’avait jamais été une piste.

S’il a confirmé que la piste de l’espagnol  Zubizareta au poste de directeur sportif était sérieuse et qu’il avait rencontré Rudi Garcia, il n’a cependant pas souhaité s’exprimer d’avantage sur le sujet, soulignant que « l’actualité de la semaine, c’est l’arrivée de Rudi Garcia ».

Un projet à long terme avec peut-être Gomis et Diarra

Sur le projet « OM Champions », le nouvel homme fort du club a évoqué le montant de l’investissement de l’actionnaire, confirmant les 200 M€ de transferts sur quatre ans évoqués dans la presse. S’il reste prudent sur le prochain mercato, où son club « sera à l’affut », il prépare d’ors et déjà la prochaine saison, qu’il souhaite vivre en Coupe d’Europe. Il souhaite néanmoins modérer les attentes immédiates des supportes et se donner du temps pour réussir à construire un club compétitif au niveau européen : « pour arriver à gagner la Ligue des Champions, il va se passer beaucoup de temps ».

Sur les cadres actuels, s’il considère que Gomis « fait tout à fait partie du projet OM », Jacques-Marie Eyraud espère encore pouvoir retenir son capitaine Lassana Diarra, un joueur « à l’écoute du projet, qui a à cœur de réussir un gros match ce soir ». Il a terminé son intervention en soulignant l'investissement et la concentration des joueurs avant le choc contre le PSG, des joueurs à qui il ne s'adressera pas avant le match, souhaitant "respecter le rôle de chacun.