Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot] Sakho : « Très heureux »

Voir le site Téléfoot

sakho 2
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-06T13:02:17.311Z, mis à jour 2016-11-06T13:15:33.218Z

Alors que sa situation à Liverpool est au point mort, Mamadou Sakho reste confiant sur son avenir.

Mis à l’écart par son entraîneur Jürgen Klopp depuis plusieurs semaines, contraint d’évoluer en équipe réserve de Liverpool, l’expérience de Mamdou Sakho sur les bords de la mersey est en train de virer en eau de boudin. Pourtant, le joueur, qui nous a reçus cette semaine, garde le sourire et sa légendaire détermination.


Un international chez les U23

Il est 17h à Prenton Park, le stade de l’équipe réserve de Liverpool. Les Reds viennent de terminer leur rencontre par une victoire et parmi eux, un international français aux 28 sélections, Mamadou Sakho. C’est désormais une habitude pour le joueur qui n’a pas encore foulé la pelouse d’Anfield cette saison.


Ecarté par son coach qui ne compte plus sur lui, le joueur de 26 ans garde le sourire et déclare aller « très très bien ». Professionnel, déterminé, il souligne le plaisir qu’il a à évoluer aux côtés de ces jeunes qui « jouent bien au ballon », avec qui il reste le Patron. Il n’évoquera cependant pas avec nous son avenir qui devrait s’écrire loin de Liverpool.


Un départ au mercato ?

En effet, sa situation est préoccupante et ne semble pas devoir s’améliorer. Absent du groupe depuis avril dernier, il a raté l’Euro et les portes de la sélection de Didier Deschamps se ferment inéluctablement. Ce dernier lui conseillant même de « trouver un autre club au mercato d’hiver ».  


Même son de cloche chez son ancien compère en Bleu Koscielny qui voit en lui « un très bon joueur de Premier League ou son pote Balotelli qui parle de « gâchis » en évoquant la situation du français. L’italien ne mâche pas ses mots, « il devrait partir » nous confie-t-il, prêt à l’accueillir à Nice.


« Il ne peut pas être heureux »

Pour notre consultant Bixente Lizarazu, cette décontraction n’est qu’une façade. Considérant que « quand tu ne joues pas, tu ne peux pas être heureux », l’ancien du Bayern pense « qu’il y a un énorme problème avec Klopp » et que le défenseur « doit lâcher ». Cela passera par un départ.



De son côté Dimitri Payet fait confiance au « caractère fort de Sakho » pour trouver une porte de sortie. Une bonne affaire à saisir au prochain mercato ? Certainement.