Pour expliquer ses décisions, un arbitre suédois crée une page Facebook

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-08-15T14:07:17.582Z, mis à jour 2015-08-15T14:07:19.090Z

Mohammed Al-Hakim, un arbitre suédois âgé de 30 ans, fait le buzz avec sa page Facebook créée pour expliquer ses décisions.

Le corps arbitral n’a pas toujours la vie facile et pas une journée de championnat, quel qu’il soit, ne passe sans qu’une décision des hommes en noir ne prête à débat. C’est ce qui a poussé Mohammed Al-Hakim, arbitre suédois, de lancer une page Facebook pour discuter de ses choix et offrir plus de transparence aux fans du ballon rond. Une belle initiative.

Une mauvaise décision
Mohammed Al-Hakim, qui croit ”en l’ouverture et au dialogue" est un homme comme tout le monde, il lui arrive de faire des erreurs. Par exemple, un jour, il aurait dû accorder un pénalty. Il s’explique dans son premier post sur la page Facebook en question, ”J’aurais dû donner un pénalty hier. C’est tout. J’ai vu ce que vous avez déjà vu. J’ai revu les replays plusieurs fois et j’ai regardé sous différents angles. Parce que ce qui est important pour moi c’est d’apprendre quelque chose et de comprendre pourquoi j’ai fait ce que j’ai fait. Je ne serai pas toujours irréprochable mais c’est important de minimiser les erreurs et s’assurer que je suis juste dans les moments importants.” Voilà ce qui a dû le motiver à accorder davantage d’explications à son métier.

”Je veux inspirer les gens pour qu’ils deviennent arbitres”
Ses motivations ? ”L’idée principale est que je souhaite créer de l’intérêt pour notre métier et je pense que la famille du football peut grandir avec une meilleure compréhension et une meilleure vision de la situation des arbitres. Je veux aussi que cette page inspire les gens pour qu’ils deviennent arbitres, qui sont une part importante du football. Je veux montrer une facette du métier et contrebalancer l’image que nous avons dans les médias. Je veux rendre le football plus accessible” explique Mohammed Al-Hakim, âgé de 30 ans, à Fotbollskanalen.

”J’ai reçu pas mal de retours positifs”
A l’heure où nous écrivons ces lignes, la page Facebook de Mohammed Al-Hakim a déjà attiré 5 862 personnes. ”J’ai reçu pas mal de retours positifs. Bien sûr, il y a des voix négatives mais la majorité est positive. L’idée générale n’est qu’un test mais le comité des arbitres suédois se penche sur le sujet. Ils sont d’accord avec ce que je fais” confie Mohammed Al-Hakim, qui devrait gagner en notoriété dans les semaines à venir. Pour lui, comme pour le corps arbitral, c’est tout bénéfice.