FA Cup : Arsenal domine Chelsea et remporte la finale

Voir le site Téléfoot

Alexis Sanchez - Arsenal Dortmund
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-27T18:56:19.566Z, mis à jour 2017-05-27T18:56:21.120Z

Arsenal a pris le meilleur sur Chelsea lors de la finale de la FA Cup. Le club londonien bat le record de la compétition (13 sacres) et Arsène Wenger entre un peu plus dans l'histoire avec 7 finales gagnées.

Chelsea avait l’occasion de réaliser le doublé Championnat/Coupe d'Angleterre mais les hommes d’Antonio Conte sont tombés sur une équipe d’Arsenal trop déterminée, s’offrant un 13e sacre dans la plus vieille compétition européenne, la 7e sous les ordres d’Arsène Wenger. Deux records.

Sanchez marque sur une action litigieuse

La réalisé d’une saison n’est pas nécessairement celle d’une finale. On s’attendait, fort logiquement, à voir Chelsea dominer Arsenal à l’occasion de la finale de la FA Cup prenant la forme d’un derby londonien. À l’arrivée, le 3-4-3 d’Arsène Wenger a pris le meilleur sur celui d’Antonio Conte, sans qu’il n’y ait aucune contestation. Exception faite de l’ouverture du score d’Alexis Sanchez, entachée par une main du Chilien et d’un hors-jeu, certes de position, de Ramsey (5e). Sauf que ce but est venu récompenser l’excellente entame des Gunners, qui ont bouger les Blues comme rarement ces derniers mois et qui auraient pu faire payer une sacrée addition à Courtois sans l’intervention de Cahill sur sa ligne (16e) et le double poteau d’Arsenal (19e). Malmené, Chelsea a dû attendre la demi-heure de jeu et une inspiration de Costa pour porter un premier danger sur la cage de David Ospina. Le 1-0 à la pause en faveur des Gunners était donc fort logique.

Chelsea termine à dix

En deuxième mi-temps, Chelsea, sans doute revigoré par un discours révolté d’Antonio Conte dans le vestiaire, a tenté de reprendre le contrôle du choc et s’est, sans surprise, montré plus conquérant. Ospina a d’abord était vigilant face à Diego Costa (51e) avant de s’incliner face à l’attaquant hispano-brésilien (76e) puis de l’écœurer à nouveau (86e). Auparavant, Moses s’était fait expulser après avoir reçu un second carton jaune suite à une simulation (68e). À dix contre onze, les Blues sont parvenus à égaliser mais Aaron Ramsey, dans tous les bons coups, a redonné un avantage, décisif cette fois, à Arsenal sur un sublime service de Giroud (79e), sachant qu'Ozil a touché le poteau à quelques minutes du coup de sifflet final (87e). 2-1 pour les Gunners au terme d’un match un peu fou et spectaculaire. Plaisant en somme.

Arsenal sauve (un peu) sa saison, Wenger entre dans l’histoire

Arsène Wenger est bel et bien l’homme, avec un grand h, de la FA Cup. Le technicien alsacien disputait samedi sa huitième finale, pour sept succès (1999, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017). Personne n’a fait mieux que lui dans l’histoire et il dépasse alors George Ramsay et ses six FA Cup conquises avec Aston Villa. Avec ce 13e titre en Coupe d’Angleterre, Arsenal signe lui aussi un nouveau record, qu’il co-détenait jusqu’alors avec Manchester United. Une performance qui ne fera pas oublier sa cinquième place en Premier League, synonyme de non qualification en Ligue des Champions, mais redonnera un peu de baume au cœur aux supporters.