Dans l'actualité récente

FA Cup : Arsenal rejoint Chelsea en finale pour un choc 100 % londonien

Voir le site Téléfoot

Alexis Sanchez - Arsenal Dortmund
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-23T16:52:18.432Z, mis à jour 2017-04-23T17:04:26.921Z

Arsenal a battu Manchester City lors de la deuxième demi-finale de la FA Cup. Les Gunners d'Arsène Wenger affronteront Chelsea en finale.

Dominé par Manchester City, Arsenal s’est arraché jusqu’aux prolongations pour valider son billet pour la finale de la FA Cup (le 27 mai), où l’attend son voisin Chelsea. Monreal et Sanchez ont répondu à l’ouverture du score d’Agüero.

Drôle de première mi-temps

Alors que la première demi-finale avait accouché d’un spectacle plein et retentissant à la faveur d’équipes se rendant coup pour coup, le choc entre Arsenal et Manchester City a été beaucoup plus emprunté et décevant. Il a d’abord tourné en faveur des Citizens, dominateurs mais manquant de réussite (un seul tir cadré sur sept tentés) avant la pause. Il faut dire aussi que les choses n’ont pas toujours tourné en leur faveur : il y avait sans doute penalty à la 28e minute et le but de Sterling aurait dû être accordé à la 40e. Malmenés, les Gunners, qui jouaient à trois derrière, auraient également pu bénéficier d’un penalty pour une faute de Navas sur Sanchez. 0-0 à la mi-temps et des acteurs qui pouvaient regretter certaines décisions arbitrales plus que litigieuses.

Arsenal se réveille

Au retour des vestiaires, les Londoniens ont retrouvé un peu d’allant alors qu’ils avaient beaucoup couru après le ballon durant le premier acte. Cela ne les a pas empêchés de se faire cueillir sur un contre conclu par Agüero, qui a pris de vitesse Monreal et n’a pas tremblé au moment de battre Cech (62e). Cette ouverture du score tardive a logiquement eu l’effet escompté : les débats se sont déliés et les deux équipes étaient au bord de la rupture. Mais Arsenal n’a pas plié et l’égalisation de Monreal a plongé Wembley dans le suspens (72e), que le poteau, face à Touré (79e), et la barre, face à Fernandinho (82e), ont préservé jusqu’au coup de sifflet final envoyant les deux clubs en prolongations.

Sanchez envoie Arsenal en finale

On a finalement vite compris que le vent avait tourné en faveur des Gunners et que Manchester City, globalement dominateur, avait laissé passer sa chance. Lors de la première prolongation, Sanchez était présent en second rideau sur un coup franc botté par Özil (101e) pour donner l’avantage à Arsenal. Un avantage décisif, d’ailleurs, qui permet aux hommes d’Arsène Wenger de filer en finale de la FA Cup, la 20e de l'histoire du club (un record), et d'oublier la morosité de cette saison. Nous aurons droit à un match 100 % londonien puisque Chelsea avait éliminé Tottenham la veille. 

On notera que, fait rare, Pep Guardiola ne gagnera aucun trophée cette saison, pour sa première sur le banc de Manchester City. Glouton avec le FC Barcelone puis le Bayern Munich, l’Espagnol va connaître une disette qui rendra son baptême anglais encore plus difficile à vivre. On imagine que la presse locale va déjà lui tomber dessus.