FA Cup : Aston Villa bat Liverpool et rejoint Arsenal en finale

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-04-19T16:26:00.000Z, mis à jour 2015-04-19T17:33:28.000Z

Arsenal et Aston Villa se sont qualifiés pour la finale de la FA Cup. Les Villans sont venus à bout des Reds dans un match où Liverpool n'a pas vraiment existé.

On s'attendait à un choc Arsenal-Liverpool en finale de la FA Cup, ce sera finalement Arsenal-Aston Villa. Le club de Birmingham a composté son billet en battant les Reds de Liverpool (2-1). La veille, le club londonien était venu à bout de Reading (2-1).

Des Reds qui n'y arrivent pas
Liverpool avait l'occasion de sauver une saison compliquée en se hissant en finale de la FA Cup. Mais, dimanche, à Wembley, les Reds n'ont jamais donné l'impression qu'ils voulaient rejoindre Arsenal. Pourtant, Coutinho avait ouvert la marque malgré une action un peu confuse, dans une première période où ses coéquipiers étaient malmenés (30ème). C'était avant que Benteke n'égalise, presque dans la foulée (35ème), sur une belle combinaison des attaquants d'Aston Villa.

Gerrard a failli être le "héros"
En seconde période, les Villans ont pris l'avantage grâce à Fabien Delph, qui a pris soin de crocheter Dejan Lovren avant d'ajuster Mignolet (55ème). Menés au score, les Reds ont tenté de réagir mais n'ont pas vraiment trouvé les armes pour briller et renverser la vapeur. A la fin du match, sur un corner, Gerrard a bien failli être - une dernière fois - le sauveur de Liverpool. Mais Richardson en a décidé autrement, en repoussant, sur sa ligne, la tête du milieu de terrain anglais. C'était l'ultime espoir d'un match durant lequel les hommes de Brendan Rodgers n'auront rien montré de probant.

Rendez-vous le 30 avril
Aston Villa tentera donc de remporter la 8ème FA Cup de son histoire le 30 avril prochain. En finale, ce sera Arsenal, en excellente forme depuis quelques semaines, qu'il faudra battre. De son côté, Liverpool s'apprête à boucler une nouvelle saison blanche, il faut d'ailleurs remonter à 2006 pour trouver la trace d'un titre (une Coupe d'Angleterre). Soit dix années de suite de disette.