Dans l'actualité récente

FA Cup : carton pour les deux Manchester, Arsenal remercie (encore) Giroud

Voir le site Téléfoot

RTX2XFAA
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-07T19:56:53.891Z, mis à jour 2017-01-07T19:57:14.234Z

Arsenal s'en est remis à Olivier Giroud pour passer le 3e tour de la FA Cup. Manchester United et Manchester City, eux, n'ont eu aucune pitié.

Alors que Manchester City et Manchester United n’ont fait qu’une bouchée de leur adversaire respectif au 3e tour de la FA Cup, Arsenal a eu toutes les peines du monde à battre la modeste équipe de Preston.

Manchester City, la manita

Pep Guardiola s’est rappelé des bons souvenirs de Liga à l’occasion du « choc » entre West Ham et Manchester City au 3e tour de la FA Cup, terminé par une manita. Les Citizens ont étrillé des Hammers à côté de la plaque sur leur propre pelouse. En première mi-temps, Yaya Touré a ouvert le score sur penalty (33e) puis Nordtveit, contre son camp (41e) et Silva (43e), ont porté l’avance à trois buts. Agüero (50e) et Stones (84e) ont plié l’affaire après la pause. Comme le tableau d’affichage l’indique, il n’y a pas eu photo entre les deux équipes et Manchester City confirme sa marche en avant depuis la défaite face à Liverpool lors de la 19e journée de Premier League.

Manchester United : Rooney en mode historique

Manchester United a imité son voisin et facilement battu Reading (Championship) lors des 16e de finale de la Coupe d’Angleterre, signant une huitième victoire de rang toutes compétitions confondues. L’infernal Wayne Rooney a parfaitement lancé les Red Devils (7e) et s’est permis d’égaler la légende Bobby Charlton avec un 249e but sous le maillot de Manchester United. Tout un symbole. Martial (15e) a confirmé la bonne entame des hommes de José Mourinho et Marcus Rashford y est allé de son doublé rapide (75e, 79e) pour finir le job. Quatre buts et un clean sheet : le Special One semble bel et bien avoir trouvé la bonne formule, malgré un calendrier très chargé.

Arsenal remercie Giroud

Personne ne donnait cher de la peau des Gunners à la pause du match face à la modeste équipe de Preston North End, pensionnaire de Championship. Mené 1 à 0 et assez méconnaissable, Arsenal a, fort heureusement, égalisé peu après le retour des vestiaires, Ramsey (46e) répondant à Robinson (7e). Mais il a quand même fallu attendre les ultimes minutes, alors qu’on se dirigeait vers un piètre nul, pour voir Giroud donner la victoire aux siens (89e). Comme face à West Bromwich Albion et Bournemouth en championnat, l’attaquant français s’est montré décisif dans le money time. Il a surtout trouvé la faille sur chacune de ses quatre dernières sorties. L’homme fort et en forme chez les Londoniens en ce moment, c’est lui et personne d'autre.