FA Cup : Lincoln a montré la voie aux «petits»

Voir le site Téléfoot

Lincoln
Par Redaction|Ecrit pour TF1|2017-02-18T19:31:25.372Z, mis à jour 2017-02-18T22:11:58.573Z

Lincoln, club de cinquième division, a éliminé Burnley (1-0), formation de Premier League, dès les huitièmes de finale de la FA Cup, samedi. Leicester est éliminé.

On n’avait plus vu ça depuis 1914. Une équipe semi-professionnelle qui atteint les quarts de finale de la FA Cup, c’est assez rare pour être souligné. Lincoln l’a fait. L’équipe qui évolue la plupart de son temps en cinquième division s’est offert un moment d’éternité lorsqu’à la 89ème minute de jeu Sean Raggett obligeait Tom Heaton à propulser le ballon dans ses propres filets. C’est la deuxième fois seulement qu’une formation aussi modeste élimine un club de l’élite. Lincoln a ainsi ouvert la voie aux «petits» puisque Milwall, club de League one (D3), éliminait à son tour une formation de Premier League dans l'après midi.

Le champion d'Angleterre au tapis

Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de Leicester, le champion d’Angleterre en titre, certes en difficulté cette saison, mais de là à penser qu’il pouvait chuter… il n’y avait qu’un pas. Il faut dire que Milwall n’en était pas à son coup d’essai. Bournemouth et Watford avaient déjà subi les foudres des coéquipiers de Shaun Cummings, auteur du seul but de ce match (1-0 ; 90ème). Manchester City, tenu en échec par Huddersfield Town (0-0) a déçu et devra rejouer son huitième de finale. Middlesbrough s’est arraché contre Oxford  grâce à une ultime réalisation de Stuani à moins de cinq minutes de la fin du temps réglementaire (86ème).

Chelsea a fait le job

Chelsea, enfin, a facilement pris le dessus sur Wolverhampton (2-0). Antonio Conte a profité de l’occasion pour faire reposer quelques-uns de ses cadres, tout en conservant une ossature solide articulée autour de son traditionnel 3-4-3. Pedro (65ème), puis Costa (90ème) en toute fin de match, ont assuré la qualification des Blues pour les quarts de finale.