Dans l'actualité récente

FA CUP : Manchester se hisse en finale en battant Tottenham (2-1)

Voir le site Téléfoot

RTX31DSU
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-04-21T18:30:05.687Z, mis à jour 2018-04-21T18:30:45.035Z

Grâce à des réalisations d'Alexis Sanchez et d'Ander Herrera, Manchester United est venu à bout de Tottenham lors de la première demi-finale de la FA Cup. Mais tout n'a pas été simple face aux Spurs.

La première demi-finale de FA Cup offrait une magnifique affiche entre deux formations également à la lutte pour la deuxième place en Premier League. Manchester United et Tottenham s’affrontaient à Wembley et le spectacle a été à la hauteur des attentes, mais les Londoniens échouent une nouvelle fois à ce stade de la compétition, la faute à des Mancuniens très réalistes.


Pogba et Sanchez répondent à Eriksen et Alli

A l’exception d’Hugo Lloris, les deux équipes alignaient les compositions attendues, Mourinho préférant une nouvelle fois aligné un trio offensif avec Lukaku, Lingard et Alexis Sanchez, soutenu par Paul Pogba et Ander Herrera. Mais ce sont les Spurs qui s’illustraient en premier avec une belle action du Danois Cristian Eriksen. Le milieu de terrain s’échappait sur la droite avant de centrer fort devant le but. Dele Alli coupait la trajectoire du ballon et ouvrait le score (1-0, 11ème).

Motivés par ce but, les Londoniens se sont créés d’autres opportunités de tromper De Gea mais Kane trop court (14ème) et Eriksen maladroit (17ème) n’ont pas pu inscrire un deuxième but. Avec une nette possession du ballon (60% lors des 45 premières minutes) les Spurs se sont toutefois fait surprendre par la formation de José Mourinho. Pogba récupérait astucieusement le ballon dans les pieds de Dembélé avant de centrer superbement pour Alexis Sachez qui égalisait de la tête (1-1, 24ème). Son (37ème) ou Pogba (44ème) ne parvenaient pas à faire évoluer la marque, et les deux équipes rentraient à la pause avec sur un score de parité.




Ander Herrera envoie MU en finale

Au retour des vestiaires, Tottenham avait toujours la main mise sur le jeu, allant même jusqu’à avoir 70% de possession du ballon. Mais malgré le rythme élevé, il y a eu peu de frappes cadrées (1 pour les Spurs et 3 pour les Red Devils) et peu d’occasions franches. A l’heure de jeu, l’équipe de Mourinho prenait un ascendant décisif dans ce match. Alexis Sanchez remettait en retrait pour Lukaku qui ne pouvait que dévier le ballon qui finissait dans les pieds d’Herrera. L’Espagnol reprenait sans contrôler et donnait l'avantage à son équipe (2-1, 62ème)

MU opérait alors en contre et aurait pu tuer le match à de nombreuses reprises : Lukaku manquait de peu le cadre (65ème), tout comme Pogba (75ème) qui voyait sa frappe sortie par Vorm. A l’exception d’Eriksen qui inquiétait De Gea (73ème), les hommes de Pochettino ne parvenaient pas à égaliser, tombés dans le piège tactique de Mourinho. C’est la huitième fois que les Spurs échouent à ce stade de la compétition. Malgré le beau jeu développé, il a manqué du réalisme et plus de solidité défensive dans le jeu des Londoniens pour renverser Manchester United.