Fabregas à Barcelone et prêt à baisser son salaire pour signer au Barça

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-09T14:46:00.000Z, mis à jour 2011-06-09T14:53:43.000Z

Le transfert de Cesc Fabregas au FC Barcelone semble se préciser d'heure en heure. Le milieu d'Arsenal serait ainsi sur place pour négocier, et accepterait même une " baisse de salaire " pour signer.

Le transfert de Cesc Fabregas d'Arsenal au FC Barcelone est un des grands feuilletons de l'été, comme ce fut le cas l'année dernière. Mais une issue heureuse pour les catalans semble se profiler cette fois...




Comme nous vous l'annoncions précédemment, Arsène Wenger aurait donné son aval à Cesc Fabregas pour un départ à Barcelone. Mais l'entraineur alsacien ne lui a pas donné un bon de sortie sans conditions, puisqu'il tient à ce que Fabregas ne puisse pas signer dans un de ses concurrents de Premier League. L'intérêt souvent évoqué de Manchester City devrait donc rester vain, et le milieu de terrain de la Roja aura donc le choix, pour faire simple, entre Real Madrid et FC Barcelone.




A priori, pour le natif d'Arenys de Mar (sur la côte catalane), l'issue ne fait aucun doute : lui tient à revenir chez lui, à Barcelone, et y revêtir la tunique Blaugrana qu'il a abandonnée à 16 ans... Comme l'année dernière, Fabregas est en vacances en catalogne, où il s'apprête à décoler pour Ibiza et quelques jours de farniente avec ses amis du FC Barcelone, Gérard Piqué et Carles Puyol. Comme l'année dernière, il espère faciliter une issue favorable aux négociations avec Arsenal.




Et « Cesc » est prêt à faire des efforts. En privilégiant l'équipe de Pep Guardiola, il renonce à une augmentation de 2 millions d'euros par saison proposée par son club actuel. Mais Fabregas ne veut pas privilégier son portefeuille, lui préférant son armoire à trophées encore bien vide. Il va sans dire que son « geste » devrait ravir les dirigeants catalans, parce qu'il est révélateur de sa volonté de signer, mais aussi parce qu'ils doivent gérer de gros problèmes de trésorerie.


Tout ce battage médiatique sera-t-il vain, comme l'été dernier ? Au vu de la volonté du club catalan, et de celle, tout aussi farouche, du joueur lui-même, on serait tenté de dire « non »...