Dans l'actualité récente

Fabregas : "l'un des pires moments de ma vie"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-09T18:15:00.000Z, mis à jour 2011-03-09T18:16:04.000Z

Cesc Fabregas était malheureux hier soir. Face à son club formateur, le Barça, il a a connu la défaite et l'élimination de la Ligue des Champions. "L'un des pires moments de [s]a vie", selon lui.

Cesc Fabregas est à l'origine du 1er but de Messi et n'a pu ensuite qu'assister impuissant à la démonstration du FC Barcelone face à Arsenal. Une bien triste soirée pour le plus catalan des Gunners.


Cesc Fabregas, le milieu d'Arsenal, a vécu ce mardi une très mauvaise soirée face au FC Barcelone. Sur son compte Twitter, l'Espagnol a fait part de tout son abattement après l'élimination de la Ligue des Champions par son club formateur : « C'est l'un des pires moments de ma vie ». Vaincu, il est par ailleurs très ennuyé d'être à l'origine du 1er but de Messi, à cause de sa talonnade aléatoire réalisée devant la surface et Iniesta à la 47ème. D'aucuns diront qu'il se voyait déjà partenaire des Messi, Villa et consorts...


Interrogé par la TVE à l'issue du match, Cesc Fabregas a résumé le match d'Arsenal face au FC Barcelone de façon très simple : « le Barça a très bien joué, nous n'avons pratiquement pas eu d'occasions à part cette action en fin de rencontre qui peut nous offrir la qualification ». Bendtner , qui a manqué une occasion en or, seul face au goal, à cause d'un mauvais contrôle, doit avoir les oreilles qui sifflent.


Déçu mais fair-play, Cesc Fabregas a par ailleurs contesté ouvertement la décision de M. Busacca (exclusion de Van Persie à la 56ème) : « cela fait partie du football (...). Mais dans tous les cas, tu ne peux pas expulser un joueur sur une telle action ». Devant désormais digérer pareille défaite, Cesc Fabregas va devoir se contenter d'encourager les Blaugrana devant son poste de télé : « je leur souhaite beaucoup de chance, qu'ils aillent le plus loin possible ».


Qu'il se rassure, lui aussi fera peut-être bientôt partie de cette équipe aujourd'hui légitimement considérée comme la meilleure de tous les temps.