Fabregas, le nouveau numéro 9 du FC Barcelone ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-23T14:46:00.000Z, mis à jour 2011-08-23T15:22:26.000Z

A la tête de la meilleure équipe du monde, Pep Guardiola continue ses expérimentations. Il a ainsi fait de Cesc Fabregas le faux numéro 9 de son FC Barcelone, en amical contre Naples (5-0).

Sans même parler de sa brillante carrière de joueur, voici le palmarès de Pep Guardiola en tant qu'entraineur : 2 Ligue des Champions, 3 Ligas, 1 Coupe du Roi, 1 Coupe du Monde des Clubs, 1 Supercoupe d'Europe et 3 Supercoupes d'Espagne. En 3 saisons.

Non content de dominer l'Espagne et l'Europe, l'entraineur du FC Barcelone se paie le luxe de quelques expérimentations et bouleverse les canons du football moderne. Il a ainsi remporté une finale de C1 en alignant un défenseur central (de circonstance) de 1m75, Javier Mascherano. Il a replacé Leo Messi (1m69) en attaquant axial, lui permettant de marquer 53 buts en 55 matches la saison dernière. Il a fait de Victor Valdes le 1er gardien de l'histoire à passer plus de temps à l'extérieur qu'à l'intérieur de sa surface en championnat.

Sa dernière idée ? Replacer Cesc Fabregas, qui a débuté sa carrière à Arsenal en tant que milieu défensif, en... numéro 9 ! Son arrivée cet été avait fait débat, devant l'abondance de talents au milieu (Busquets, Xavi, Iniesta, Thiago). On a évoqué un milieu en losange (en 4-4-2 ou en 3-4-3), où Fabregas prendrait place derrière les attaquants, devant un duo Xavi-Iniesta et Busquets en numéro 6. Mais en amical contre Naples, c'est en faux numéro 9 décroché, à la place de Messi, que Fabregas s'est distingué.


Le Barça disputait ce lundi le traditionnel trophée Gamper (amical et organisé tous les ans) face à Naples. Le Barça a remporté le match 5-0, et Fabregas a rejoint une liste prestigieuse de néo-blaugranas buteurs lors du Gamper : Maradona (1982), Hristo Stoichkov (1990), Romario (1993), ou David Villa (2010). Il a également distribué les caviars pour Villa ou Pedro, profitant de la liberté accordée par Guardiola et de sa parfaite maitrise du jeu catalan, acquise au centre de formation. Il a été remplacé par Messi à la 57ème, qui a (bien sûr) inscrit un doublé.

Pep Guardiola lui-même a semblé satisfait de son expérience après le match : « Nous voulions l'essayer à cette position, parce qu'il est très bon en venant de loin (...) Il l'a très bien fait ». L'entraineur catalan a décidément le chic pour trouver des solutions où on s'y attend le moins...