Dans l'actualité récente

Face à Paris, Memphis Depay envoie Lyon au septième ciel !

Voir le site Téléfoot

RTX4H3QZ
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-21T22:19:55.725Z, mis à jour 2018-01-21T22:19:59.875Z

Alors qu'on se dirigeait vers un match nul, Memphis Depay a frappé pour offrir la victoire et les trois points à Lyon.

Privé de Neymar, le PSG a chuté sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais. C'est Memphis Depay qui a fusillé Areola dans les dernières minutes pour offrir les trois points à son équipe au terme d'un match ultra tendu.

Fekir sanctionne Areola

Un match entre les deux meilleures attaques du championnat : on ne peut pas vraiment rêver meilleure affiche pour clôturer un week-end de football. Et on n'a pas été déçu par ce choc entre Paris et Lyon. Il faut dire qu'il a parfaitement débuté, par un coup franc de Fekir qui a sanctionné un très mauvais placement d'Areola (2e). Obligés de courir après le score, les Parisiens sont vite apparus très tendus. Et ils n'ont pas été aidés par les faits de jeu non plus. Déjà privé de Neymar, ils ont perdu Kylian Mbappé après un choc aérien très violent avec Lopes, qui aurait pu être sanctionné pour une sortie très mal maîtrisée. L'attaquant français a été évacué sur civière mais le médecin du club de la capitale s'est montré rassurant.

Le coup de canon de Depay

Malgré les vents contraires, les Parisiens étaient parvenus à revenir dans la match grâce à une belle volée de Kurzawa (45e+3). C'était juste avant la pause, donc le moment idéal. Mais, en seconde mi-temps, Alves a quelque peu condamné son équipe en s'énervant un peu trop sur l'arbitre après un vilain tacle. Il aurait dû recevoir un carton jaune, il a été expulsé (57e). Il fallait alors comprendre que c'était un match de guerriers mais aussi un match de génies. Car c'est finalement Memphis Depay qui a eu le dernier mot. Au bout du temps additionnel, le Néerlandais s'est fendu d'une magnifique frappe lointaine pour fusiller Areloa et envoyer l'Olympique Lyonnais au septième ciel (90e+4).

L'OL se paie le PSG

Certes, le PSG a toujours huit points d'avance sur son dauphin, Lyon en l'occurrence. Mais c'est une très belle victoire de prestige que viennent de s'offrir les hommes de Bruno Génésio. Comme ce n'est qu'un match, il est difficile d'en tirer des enseignements. Mais toujours est-il que l'ogre parisien, à qui on promettait l'invincibilité, a perdu pour la deuxième fois en championnat cette saison. Sans Neymar ni Mbappé, le PSG a peut-être moins de marge. Avec ses jeunes talents, Lyon a prouvé qu'il pouvait rivaliser le temps d'un match.