Face au LOSC, Monaco a perdu plus que trois points

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-08-14T20:54:09.881Z, mis à jour 2015-08-14T20:54:11.236Z

Ultra dominateur en première période, l'AS Monaco a finalement partagé les points avec le LOSC (0-0). Il a, en outre, perdu Kurzawa et Moutinho sur blessure, à quelques jours d'un match déterminant.

L’AS Monaco a concédé un match nul sur sa pelouse face au LOSC. Dominateurs en première période, les hommes de Jardim ont levé le pied après la pause et n’ont pas été aidés par les sorties sur blessure de Kurzawa et Moutinho. Une sacrée tuile à quelques jours des barrages pour une qualification en Ligue des Champions, face à Valence.

Cavaleiro régale
Le LOSC doit maudire ce début de calendrier de Ligue 1. Après avoir reçu le PSG en ouverture de la saison 2015/2016, les Dogues enchaînent avec un difficile déplacement à Louis II, face à des Monégasques qui en sont déjà à leur quatrième match officiel (neuf buts marqués). Lors des quarante cinq premières minutes, les Lillois ont souffert, surtout sur leur couloir droit, où Kurzawa et Cavaleiro ont été dans tous les bons coups grâce à leur supériorité technique. Comme face au PSG, ils se sont également fait prendre dans le dos mais l’ASM a manqué de précision dans le dernier geste et un peu trop expédié ses coups-francs, quand Enyeama ne faisait pas les arrêts qu’il fallait. Acculé dans son camp, le LOSC a aussi perdu Corchia, sonné après deux duels aériens et obligé d’aller passer des examens à l’hôpital. Il souffre d'un tympan percé.


Kurzawa et Moutinho sortent sur blessure !
Après la pause, on s’attendait à ce que les Nordistes finissent par craquer sous la pression monégasque. Ils ont d’abord eu deux belles occasions par Guillaume et auraient pu s’offrir le hold-up (ils ont tiré davantage de corners). En face, Monaco n’a plus été aussi fringuant en deuxième mi-temps et le repositionnement de Cavaleiro sur la droite alors qu’il était étincelant à gauche l’a complètement éteint. El Shaarawy n’a pas fait une bonne entrée non plus. A leur décharge, Kurzawa et Moutinho sont sortis sur blessure et Enyeama a encore signé une intervention décisive sur une tête de Carvalho. L’homme du match, c’est lui.

Monaco perd gros
C’est déjà un coup d’arrêt pour l’équipe de Leonardo Jardim, qui restait sur trois succès consécutifs depuis le début de la saison. C’est surtout deux points de perdu à domicile, alors qu’elle aurait dû marquer avant la pause, dans ses nombreux moments forts. Mais au-delà de l’aspect comptable, l’ASM devra peut-être se priver de Layvin Kurzawa et Joao Moutinho, tous deux touchés à la cheville, mercredi prochain, à Valence, pour le barrage aller en C1. Pour le coach portugais, cela pourrait - déjà - s’apparenter à un véritable casse-tête, dès le mois d’août.