Fair-play financier : l'UEFA lève les sanctions contre le PSG

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-02T06:38:43.145Z, mis à jour 2015-07-02T06:44:40.629Z

Selon les informations de l'Equipe et du Parisien, l'UEFA a levé sanctions contre le PSG dans le cadre du fair-play financier, laissant ainsi plus de marge de manoeuvre au club de la capitale.

Le Paris Saint-Germain peut désormais souffler. Comme l'ont rapporté nos confrères de l'Equipe et du Parisien ce mercredi 1er juillet, le club de la capitale a vu l'UEFA lever les sanctions qui lui étaient imposées dans le cadre du fair-play financier. La masse salariale francilienne ne sera plus encadrée et les troupes du président Nasser Al-Khelaïfi pourront mener leur mercato comme ils le souhaitent... enfin presque ! 

Une marge de manoeuvre beaucoup plus grande

Réunie mardi 30 juin à Nyon (Suisse, siège de l'UEFA, l'instance de contrôle des clubs européens a donc décidé de relâcher sa pression sur le PSG. Concrètement, cela signifie que lors de la saison à venir, les dirigeants parisiens ne seront plus contraints de "faire avec" une enveloppe de 60 millions d'euros pour acheter sans avoir le besoin de vendre. Par ailleurs, aucun nouveau plafond n'a été fixé par l'UEFA et le club de la capitale dispose désormais de plus de marge pour se renforcer à plusieurs postes clés (gardien de but, arrière latérale, milieu de terrain supplémentaire et attaquant de couloir) et ainsi poursuivre sa progression sur la scène européenne.

S'assurer du bon équilibre entre ventes et achats

Pour autant, cette levée des sanctions ne signifie pas que le PSG dispose d'une carte blanche. Il devra toujours s'assurer du bon équilibre entre ses ventes et achats tout en maitrisant ses éventuels déficits sous peine de voir l'UEFA revenir à la charge. Difficile dans ces conditions d'imaginer un recrutement pharaonique avec les arrivées des Messi, Cristiano Ronaldo, Paul Pogba ou encore Neymar.

Quoi qu'il en soit, en étant libéré de cet étau, le PSG pourra de nouveau appliquer sa devise et rêver plus grand. Son mercato estival est désormais lancé et les premières recrues ne devraient pas tarder à être officialisées.