Dans l'actualité récente

Falcao, Krychowiak, Areola... Ces revenants de la Ligue 1

Voir le site Téléfoot

Falcao - As Monaco
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-16T15:56:24.048Z, mis à jour 2016-07-16T16:05:45.120Z

Quelques joueurs font leur retour en France cette saison après une ou plusieurs années loin de l'Hexagone. Découvrez-les et voyez quelles sont leurs ambitions.

Radamel Falcao (AS Monaco)

C'est assurément l'un des joueurs qui sera parmi les plus suivis cette saison. Que vaut Radamel Falcao désormais ? Rappelez-vous, il y a trois ans : le Colombien débarquait à Monaco en provenance de l'Atlético de Madrid pour la somme de 60 millions d'euros. L'attaquant, terreur des surfaces, venait pour porter le projet monégasque d'alors.

Mais gravement blessé en janvier 2014, il a raté la dernière Coupe du monde, puis a quitté un Monaco devenu moins ambitieux pour Manchester United. Son prêt d'un an chez les Red Devils s'est très mal passé. Son expérience la saison dernière à Chelsea, toujours en prêt, fut encore pire. En deux saisons en Angleterre, il n'a marqué que cinq fois et n'a été que l'ombre du buteur génial qu'il a été. « El Tigre » a-t-il encore des crocs et des griffes ? Les Monégasques l'espèrent et veulent y croire, à la lumière de la phase de préparation de Falcao.

Grzegorz Krychowiak (Paris Saint-Germain)

Le Polonais est une des recrues que voulait Unai Emery, le nouveau coach parisien. Grzegorz Krychowiak revient en Ligue 1 après deux saisons très réussies au FC Séville, où il est devenu l'un des meilleurs milieux de terrain d'Espagne et où il a remporté deux fois la Ligue Europa. L'international fait son come-back en fanfare, lui qui s'était éclipsé en 2014 après deux années de qualité à Reims.

Auparavant, le joueur formé à Bordeaux passa aussi par le FC Nantes. Ce temps est révolu. Brillant pendant l'Euro 2016, Grzegorz Krychowiak est appelé à s'installer au milieu de terrain parisien. Il doit prendre la succession de Thiago Motta, et sa polyvalence l'y aidera sans doute.

Alphonse Areola (Paris Saint-Germain)

Nouvelle guerre des goals au PSG. Unai Emery a décidé de mettre en concurrence Kevin Trapp, un an après son arrivée, et Alphonse Areola, le portier formé au club. Ce dernier a suivi le chemin qui lui avait été tracé : formé à Paris, prêté en Ligue 2 à Lens, prêté en Ligue 1 à Bastia, prêté en Liga à Villarreal où ses performances ont été grandement saluées, à tel point que Didier Deschamps l'a convoqué en équipe de France pour la première fois en octobre dernier.

L'Allemand Trapp a eu des ratés la saison dernière et il devra lutter avec Alphonse Areola, 23 ans. Emery a juré qu'il jugerait qui serait le meilleur. Le début de saison donnera une première indication, mais le Français a de fortes chances de porter la tunique parisienne à plusieurs reprises.

Doria (Marseille)

Doria, de son vrai nom Matheus Doria Macedo, restera-t-il une énigme ? L'international brésilien, recruté en septembre 2014 avec l'étiquette de futur crack, n'a toujours pas porté le maillot olympien ! Indésirable au yeux de Marcelo Bielsa, il a été prêté à Sao Paulo, puis en Espagne à Grenade, sans grand succès. Un début de carrière européen difficile pour l'ex-capitaine des moins de 20 ans du Brésil, acheté pour 8 millions d'euros.

De retour dans le groupe phocéen, il devrait être utilisé cette saison par Franck Passi, à moins que le club ne trouve acquéreur. L'OM manque de liquidités et ne serait pas contre une nouvelle vente, mais il faudra bien des joueurs à Marseille pour entamer la saison. Doria a pris part aux premiers matchs amicaux et à la préparation estivale d'avant-saison. Que fera-t-il désormais ?

Christophe Mandanne (Nancy)

Une petite pige et puis s'en va. Très apprécié du côté de l'En Avant de Guingamp, Christophe Mandanne a pourtant cédé aux sirènes de l'étranger l'été dernier quand il s'est engagé avec le club d'Al Fujairah aux Emirats arabes unis. Une année d'exotisme donc qui lui a permis de faire parler ses talents de buteur tout en gagnant plutôt bien sa vie.

A 31 ans, l'attaquant fait son retour en Lorraine. Il s'est engagé avec l'AS Nancy-Lorraine, promue en Ligue 1. S'il n'a rien perdu de son instinct dans la surface, Christophe Mandanne sera un atout de choix pour l'ASNL.