Dans l'actualité récente

FC Barcelone : le Barça garde la cadence

Voir le site Téléfoot

error
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-02-28T23:18:37.661Z, mis à jour 2016-02-28T23:21:49.756Z

Le FC Barcelone a renversé Séville 2-1 et enchaîne un 34e match sans défaite égalant la meilleure série jamais réussie par un club espagnol. Il conforte son avance en tête de la Liga avec huit points d'avance sur l'Atlético Madrid.

Le FC Barcelone s'est défait dimanche soir d'une équipe de Séville très combattive (2-1) à l'occasion de la 26e journée de la Liga.

La Liga tend les bras au Barça

Cela fait donc cinq mois et 34 matches toutes compétitions confondues que le FC Barcelone n'a pas mordu la poussière: les hommes de Luis Enrique ont égalé ce dimanche soir, en disposant du FC Séville (2-1), la meilleure série d'invincibilité jamais réussie par un club espagnol, établie en 1988-1989 par le Real Madrid. Une marque que les Catalans pourront effacer jeudi prochain contre le Rayo Vallecano. Pas surprenant dès lors de voir le Barça dominer la Liga et filer vers un nouveau titre de champion (+ 8 points d'avance sur son dauphin, l'Atlético à 12 journées de la fin).

Enrique : "Dans une position parfaite"

Interrogé sur cette soirée historique, Luis Enrique, l'entraîneur du Barça, préférait se concentrer sur des choses moins futiles à ses yeux. "Cela ne me dit rien du tout (la série de 34 matches sans défaite). Remporter des titres, en revanche, cela me parlera, ce sera quelque chose dont on pourra se souvenir, sinon cela ne sert à rien." A ce sujet, il cachait difficilement sa satisfaction : "L'Atletico Madrid est relativement proche, à huit longueurs plus la différence de buts particulière. Nous croyons en la possibilité de conserver notre titre. La partie décisive de la saison arrive et nous sommes dans une position parfaite."

Messi, maître ès coup-franc

Cueillis à froid par les Sévillans sur leur pelouse du Camp Nou (but de Vitolo sur un service de Trémoulinas à la 20e), les Barcelonais ont mis dix minutes à réagir. Une faute de Rami sur Luis Suarez, à l’entrée de la surface, a donné l’occasion à Messi de marquer son 16e but de la saison en Liga. D'un intérieur enveloppé du pied gauche d'une pureté totale, il mystifiait le portier sévillan Sergio Rico (1-1, 31e). Le plus dur était fait pour les Catalans qui attendaient le retour des vestiaires pour assoir leur domination. Profitant d’un bon travail de Messi, Suarez délivrait sa 11e passe décisive de la saison, en déviant un ballon pour Gérard Piqué décisif (2-1, 48e). Un avantage définitif.


Lionel Messi est-il le meilleur joueur de tous les temps ?