Dans l'actualité récente

FC Barcelone : le président de Malaga dérape, le Barça porte plainte

Voir le site Téléfoot

REVIVEZ - Real Madrid - FC Barcelone (2-3) : Messi crucifie les Madrilènes
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-04-27T14:30:22.673Z, mis à jour 2017-04-27T14:30:30.533Z

Barcelone va déposer plainte auprès des autorités sportives espagnoles après la remarque du propriétaire qatari de Malaga, Abdullah Al-Thani, qualifiant les joueurs blaugrana de «racailles» sur Twitter, a annoncé le club catalan ce jeudi.

Une polémique sur fond de course au titre en le Barça et le Real Madrid, qui affrontera Malaga lors de la dernière journée...

Mercato : Antoine Griezmann au Real Madrid ? La réponse du joueur

Un final sous tension

Le finish de la Liga entre les deux rivaux éternels du Real et du Barça (Barcelone est 1er avec 78 points à égalité avec le Real mais le club merengue compte un match en moins) promettait d'être à couteaux tirés. Les dernières déclarations du président de Malaga, adversaire des Madrilènes lors de la 38e et dernière journée, vont définitivement enflammer cette dernière ligne droite (4 journées à disputer) alors que l'ultime levée du championnat verra Madrid se déplacer à... Malaga et Barcelone recevoir Alaves.

Michel, incendiaire involontaire

Sans que l'on l'y pousse vraiment, c'est Michel, l'ex-coach de l'OM et depuis peu sur le banc de Malaga, qui a allumé la première mèche. Récemment appelé à commenter la future rencontre entre son équipe et le Real Madrid, l'entraîneur de Malaga a laissé entendre  qu'il préférait voir le Real Madrid empocher le titre plutôt que le FC Barcelone. Alors qu'un journaliste lui demandait d'évoquer la performance de Tenerife qui a privé le Barça du titre en 1991-1992 et 1992-1993 lors de l'ultime journée de championnat, Michel a confié «je suis plus madridiste que Valdano (NDLR: coach de Tenerife à l'époque)». Une réponse plutôt mal accueillie du côté du Camp Nou, Luis Enrique réagissant avec cynisme aux propos de son homologue andalou. «Est-ce que Malaga peut battre le Real lors de la dernière journée? Si ma grand-mère avait des roues, elle pourrait faire office de vélo.»

Al-Thani traite les Barcelonais de «racailles»

Il n'en fallait pas plus pour que le bouillant Abdullah Al-Thani, le président andalou, ne sorte de sa réserve. Avec un vocabulaire fleuri dont il est coutumier. «Si Dieu veut, (le Real) se fera fouetter sur le terrain. Mais les racailles de Catalogne ne sentiront pas l'odeur du titre en Liga après les mensonges qu'ils ont répandu sur coach Michel», a ainsi lancé le cheikh, membre de la famille royale du Qatar. En réaction, le Barça a décidé ce jeudi de saisir le comité antiviolence du conseil supérieur du sport, le comité des compétitions de la fédération espagnole, et le département d'intégrité de la Liga : «Le FC Barcelone exprime son rejet et son indignation devant le contenu du tweet publié par le président de Malaga, Abdullah Al-Thani, qui est contraire aux principes du fair-play, de l'éthique et de la légalité.»