FC Barcelone : Abidal et l'espoir d'un retour

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-31T12:55:00.000Z, mis à jour 2012-05-31T12:57:58.000Z

Un mois et demi après sa greffe du foie, Eric Abidal poursuit sa convalescence. Le chirurgien espagnol qui l'a opéré ne juge pas impensable un possible retour à la compétition pour le défenseur du FC Barcelone.

Déjà revenu en mai 2011 après une première opération chirurgicale, l'ancien Lyonnais pourrait réussir un deuxième défi médical.



« Je n'écarte pas cette possibilité »


Interrogé par la télévision espagnole TV3, le chirurgien Juan Carlos Garcia-Valdecasas n'exclut pas un retour sur les terrains pour Eric Abidal : « Ça dépend de lui. Je n'écarte pas cette possibilité, mais c'est le temps qui donnera la réponse. Si Eric récupère de manière satisfaisante, il n'y a rien qui pourra l'en empêcher » estime le premier médecin espagnol à avoir réalisé une greffe de foie via un donneur vivant en 2000.



De 6 mois à 1 an de convalescence


Assurant que l'opération s'était bien déroulée pour Eric Abidal ainsi que pour Gérard, le cousin du défenseur et donneur lors de la greffe, le chirurgien a précisé les prévisions pour sa convalescence « le foie est un organe qui se régénère en trois mois. Abidal devra récupérer petit à petit, mais de trois à six mois voire jusqu'à un an après l'opération, le patient peut retrouver une vie tout à fait normale. »



Très grand soutien populaire


A la suite de ces déclarations médicales optimistes, le quotidien espagnol Mundo Deportivo s'est fait l'écho d'une très grande vague de soutien envers le défenseur catalan. Apprécié par les supporteurs du FC Barcelone, Eric Abidal peut compter sur un accompagnement sans faille de la grande famille blaugrana en passant des socios jusqu'à ses coéquipiers qui n'ont pas oublié de l'associer lors de la récente victoire en finale de la Coupe du Roi.


De retour chez lui, Eric Abidal pourrait effectuer sa première sortie médiatique lors de l'Euro où il a confirmé à Laurent Blanc son souhait de rendre visite à l'équipe de France durant la compétition.