Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Arsenal et Wenger prêts à lâcher Cesc Fabregas ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-08T10:07:00.000Z, mis à jour 2011-06-08T10:17:50.000Z

Pas un jour ne passe sans que le transfert de Cesc Fabregas au FC Barcelone ne fasse parler de lui. Aujourd'hui, le bruit court qu'Arsène Wenger et Arsenal seraient enfin prêts à le laisser partir.

Aujourd'hui, les deux principaux quotidiens catalans, El Mundo Deportivo et Sport, ne sont pas tout à fait d'accord sur l'avancée du dossier concernant le transfert au Barça de l'enfant du pays, Cesc Fabregas.




Pour El Mundo Deportivo, le drame se joue de l'autre côté de la manche : Fabregas aurait signifié à son club sa volonté jouer à Barcelone la saison prochaine. Sans doute à regret, Arsène Wenger aurait accepté la décision de son capitaine, qu'il avait arraché au centre de formation du FC Barcelone en 2003. Ses coéquipiers Nasri, Sagna et Diaby auraient même discuté de Cesc avec le blaugrana Abidal lors du rassemblement de l'équipe de France, considérant son départ comme acquis.




Si des négociations entre l'agent du catalan et son club formateur semblent bien avoir débuté, Sport croit même connaitre l'existence d'un préaccord entre les deux parties. Quoi qu'il en soit, l'accord entre le joueur et le club ne devrait pas être un source de difficultés, puisque le joueur semble bien décidé à rejoindre le club qui a bercé son enfance. Et si le Barça n'a pas forcément les mêmes ressources que d'autres prétendants, lui ne serait prêt à écouter que l'offre catalane.



Comme nous l'avons déjà souvent évoqué dans ses colonnes, Fabregas est une des priorités de Guardiola pour la saison prochaine. Fabregas est également soutenu par le vestiaire catalan, lui qui en côtoie une grande partie en équipe nationale, et qui a été formé avec Gérard Piqué et Lionel Messi. Le gourou catalan Johan Cruyff est du même avis : « Si Cesc signe ici il y aura 4 joueurs pour 3 places, ce qui veut dire qu'ils pourront partager leur temps de jeu ».


Si Cruyff a raison de défendre ces possibilités de turnover, il pense aussi qu'il sera possible pour le Barça d'asseoir Busquets, Xavi, Iniesta ou Fabregas sur le banc tous les week-ends. Des problèmes de (très) riche à venir pour Guardiola ?