Dans l'actualité récente

FC Barcelone - Athletic Bilbao : le Barça respire encore

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-04-20T20:26:00.000Z, mis à jour 2014-04-22T08:51:07.000Z

Encore mené au score par Bilbao à la 72e, le FC Barcelone de Tata Martino a retourné la vapeur en trois minutes (2-1). Un succès qui permet aux Catalans de croire encore en leurs minces chances de décrocher la Liga (4 points de retard sur l'Atlético à 4 journées du terme).

Toujours aussi fragile, le FC Barcelone renoue néanmoins avec le succès après trois défaites consécutives et conserve une chance de décrocher la Liga. Messi a retrouvé le chemin des filets.


Barcelone joue à se faire peur

Après 70 minutes de jeu, il n'y avait pas grand monde à faire le malin au Camp Nou ce dimanche soir. Pas les socios barcelonais hébétés de revoir le même match se reproduire sous les yeux depuis plus de 300 minutes. Pas Lionel Messi, qui n'avait toujours pas retrouvé le mode d'emploi face au gardien. Surtout pas Tata Martino qui sentait le vent du boulet souffler plus fort et plus vite que prévu. Mais voilà, bien qu'encore une fois brinquebalé par l'adversaire (mené 1-0 à partir de la 50e), le Barça garde toujours en lui quelques éclats de son jeu passé à même de renverser tout un stade.


Fin de série pour Messi

Les Catalans avaient d'abord pêché, souvent, dans le dernier geste les plaçant dans une posture délicate après l'ouverture du score signée Aduriz pour Bilbao (0-1, 50e). Ils pêcheront encore (ah la confiance !) 20 minutes durant. Puis, en l'espace de trois minutes, la lumière réapparue via Pedro qui égalisait en déviant une frappe d'Alexis Sanchez (72e, 1-1). Libérés, les protégés de Tata Martino faisaient dans la foulée basculer la rencontre en leur faveur. Transparent lors des derniers matches, Lionel Messi trouvait l'ouverture sur un coup franc tout en puissance (74e, 2-1).


Le Barça n'a pas de marge

Le Barça a encore eu des occasions de se mettre à l'abri, mais il ne les a pas saisies. Et il aurait pu le payer au prix fort sans un énorme sauvetage de Javier Mascherano sur une reprise de Mikel Rico que tout le Camp Nou voyait déjà au fond des filets (90e+1). C'est peut-être le signe que la réussite est en train de tourner pour l'équipe catalane. Le club catalan prend provisoirement la deuxième place du classement au Real Madrid, dont le match à Valladolid aura lieu le 7 mai, et reste à quatre longueurs du leader, l'Atlético, vainqueur d'Elche vendredi soir (2-0).


Lors de la prochaine journée, le FC Barcelone se déplacera à Villareal et l'Atltetic Bilbao recevra le FC Séville (35e journée dimanche 27 avril)