Dans l'actualité récente

Le FC Barcelone aurait offert 90 millions d’euros pour Paulo Dybala

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-24T12:43:52.847Z, mis à jour 2016-05-24T12:47:47.183Z

En quête d’un attaquant capable de rentrer en cours de match et de faire la différence, le FC Barcelone aurait jeté son dévolu sur la pépite de la Juventus Turin, Paulo Dybala.

Alors que le transfert d’Hatem Ben Arfa au FC Barcelone tarde à avancer, les dirigeants blaugrana se seraient finalement tournés vers Paulo Dybala. Egalement courtisé par le Real Madrid, l’Argentin devrait poursuivre à la Juventus Turin la saison prochaine. L’offre de 90 millions d’euros est pourtant alléchante…

Une offre de 90M€

Globalement, le FC Barcelone n’a guère besoin de modifier son effectif en profondeur pour de nouveau jouer les têtes d’affiche en Ligue des Champions. Luis Enrique chercherait toutefois un attaquant capable de suppléer un membre de la MSN. Dans cette optique, les dirigeants catalans auraient ciblé Paulo Dybala. A en croire Tuttosport, ils auraient même fait une première proposition de 90 millions d’euros, refusée dans la foulée par les dirigeants de la Vieille Dame. A 22 ans, l’Argentin incarne l’avenir et il n’a jamais été question de le laisser filer. Selon Mundo Deportivo, le Barça supervise Dybala depuis son arrivée à Palerme en 2012.

Une saison de haute voltige

Débarqué à la Juventus Turin en provenance de Palerme la saison dernière contre 32 millions d’euros, Paulo Dybala a confirmé tous les espoirs placés en lui. Il a terminé l’exercice comme deuxième meilleur buteur de la Serie A, avec 19 pions et neuf passes décisives en 34 rencontres. Les dirigeants bianconeri espèrent qu’il honorera son contrat jusqu’en 2020.

Pas de JO

La semaine dernière, Gerardo Martino a dévoilé la liste des joueurs qui disputeront la Copa America avec l’Argentine cet été. Si Ezequiel Lavezzi et Javier Pastore y sont, ce n’est pas le cas de Paulo Dybala. L’attaquant devait être la tête d’affiche de l’Albiceleste pour les Jeux Olympiques, mais la Juventus Turin a décidé de ne pas le libérer pour l’événement, qui ne fait officiellement pas partie de la FIFA.