FC Barcelone : le Barça est déjà d'attaque

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-08-18T21:38:00.000Z, mis à jour 2013-08-19T09:44:03.000Z

Messi et ses coéquipiers n'ont pas fait dans la dentelle pour leur première sortie en Liga. Une victoire 7 buts à 0 face à une équipe de Levante dépassée. Ce fût plus laborieux pour le Real Madrid face au Betis (victoire 2-1 dont un but de Benzema).

Le FC Barcelone a repris ses bonnes habitudes en humiliant Levante. Le Real assure, lui, l'essentiel face au Betis Séville.


Messi et Barcelone n'ont pas changé
Les années se suivent et sont donc vouées à se ressembler du côté de la Catalogne. Champion en titre avec une classe d'écart sur son rival madrilène et beaucoup plus sur les autres formations de la Liga, les joueurs du FC Barcelone semblent vouloir remettre ça cette saison. C'est en tout cas le message clairement perçu par Levante, première victime de la machine catalane au sortir de cette journée d'ouverture. Une défaite 7 à 0 qui en dit long sur la domination des hommes de Gerardo Martino.


Neymar a fait ses débuts officiels
A l'image de Lionel Messi, auteur d'un doublé (sur un service de Pedro à la 12e et sur penalty à la 41e) et d'une passe décisive (pour le même Pedro à la 25e), Barcelone semble donc déjà rodé. La marque de 6 à 0 à la pause avait même tout de l'humiliation pour les joueurs de Levante. L'attraction de cette première au Camp Nou portait également sur la possible entrée en jeu de Neymar, remis de sa blessure. Ce fût chose faite pendant les 25 dernières minutes, sans marquer. Messi n'aura évolué que huit minutes à ses côtés.


Le Real a pris son temps

L'entrée en matière du Real Madrid fût autrement plus délicate à Santiago Bernabeu face au Betis Séville. Le match, équilibré avant la pause (Benzema répondant à l'ouverture du score de Molina) a basculé à la reprise en faveur des Merengues. C'est Isco, la nouvelle recrue madrilène, déjà passeur sur l'égalisation du Real, qui a soulagé Bernabeu à la 85e d'un magistral coup de tête sous la barre transversale d'un portier sévillan, le Danois Andersen, enfin pris à défaut.


Lors de la prochaine journée, le FC Barcelone et le Real Madrid se déplaceront respectivement à Malaga et Grenade.