Dans l'actualité récente

FC Barcelone : le Barça reprend le pouvoir

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-01-26T21:42:00.000Z, mis à jour 2014-01-27T09:17:35.000Z

Après le Real et l'Atlético, c'est finalement le FC Barcelone qui termine cette 21e journée en tête de la Liga. Les Blaugranas s'imposent 3-0 contre Malaga avec des buts de Piqué, Pedro et Sanchez.

Les Andalous n'ont été dangereux que sur coups de pied arrêtés, étouffés par des Catalans inspirés et dominateurs.


Barcelone reprend les rênes

Ébranlé par l'affaire Neymar, le FC Barcelone a parfaitement négocié le premier match de l'ère Bartomeu, en dominant Malaga ce dimanche au Camp Nou (3-0). Un succès qui permet aux Catalans de reprendre seuls les commandes de la Liga, devant l'Atlético et le Real Madrid pour la 59e journée consécutive. Il lui fallait retrouver le chemin de la victoire, après deux nuls d'affilée en Liga, contre l'Atlético Madrid (0-0) puis Levante (1-1). Et réaffirmer son leadership, alors que le Real Madrid (2-0 contre Grenade, samedi) et l'Atlético (4-2 face au Rayo Vallecano, ce dimanche) continuent de mener grand train. Voilà chose faite.


Piqué donne le la

Face à la cinquième meilleure défense d'Espagne, il a fallu forcer le verrou. Une fois n'est pas coutume, Messi est resté muet. Mais Piqué, après un énorme raté (39e), a été le premier à fissurer le mur andalou après une déviation d'Alexis Sanchez (40e, 1-0). Le défenseur aurait même pu doubler la mise grâce à une tête venue heurter le poteau (54e). Il a finalement laissé cet honneur à Pedro, servi par Messi (54e, 2-0), avant que Sanchez ne mette définitivement fin au suspense (61e, 3-0).


Affelay fait son retour

Malaga a bien eu quelques occasion à se mettre sous la dent. Duda sur coup franc aurait notamment pu ouvrir la marque (8e), alors qu'Angeleri, de la tête, a forcé Valdes à sortir un arrêt de grande classe (27e). Enfin, peu après le retour des vestiaires, c'est Jordi Alba, très en jambe dimanche soir, qui enlevait au dernier moment le ballon des pieds de Juanmi (47e). Mais ce Barça était trop fort et n'a jamais tremblé. Il a même pu se permettre de faire entrer Affelay (87e), lui qui n'avait plus joué depuis la dernière journée de la saison 2011/2012.


Lors de la prochaine journée, le FC Barcelone recevra le Fc Valence et Malaga accueillera le FC Séville.