FC Barcelone : le chèque en blanc du PSG à Abidal

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-26T09:11:00.000Z, mis à jour 2011-09-26T09:17:10.000Z

Chouchou du Camp Nou, Eric Abidal n'a toujours pas prolongé son contrat avec Barcelone. Le PSG lui proposerait tout simplement un chèque en blanc pour l'attirer à Paris, et le Lyonnais hésite.

Eric Abidal est définitivement entré dans le cœur de tous les socios du Barça la saison dernière, lorsqu'il a soigné une tumeur au foie avant de revenir rapidement et remporter la 4ème Ligue des Champions du club.

La séquence a pu choquer en Esapgne. Lors de la réception de l'Atletico Madrid, samedi, Eric Abidal à laissé sa place en 2ème mi-temps au latéral brésilien Maxwell. Et un commentateur de Telemadrid (un nom assez transparent) a eu ce commentaire pour le moins malheureux : « Voilà Maxwell qui entre et « Monsieur Foie » (ndlr : Mister Higado en V.O.) qui sort ». L'auteur, Quique Estebaranz, a eu beau s'excuser, l'animosité entre Madrid et Barcelone ne peut pas tout excuser.


Le défenseur français passé par Lille et Lyon veut terminer sa carrière au FC Barcelone, où il a grandi en tant que sportif (3 titres de champion d'Espagne et 2 Ligues des Champions) mais aussi tant qu'homme. Il l'a récemment déclaré en conférence de presse : « J'ai toujours dit que je voulais terminer ici, c'est le meilleur club qu'il y ait au monde. Pourquoi terminer ailleurs ? » Très attaché à son club, ce seraient les craintes nés de la maladie qui freineraient temporairement sa signature.

Mais le quotidien catalan Sport croit savoir pourquoi ces négociations prétendument simplissimes traînent en longueur. Le Barça accepterait enfin de prolonger Abidal pour 2 saisons (et non 1 comme envisagé), conformément à la volonté du joueur. Mais le représentant du défenseur, David Benditelli, aurait discuté avec Alain Roche et le Paris Saint-Germain, qui proposeraient une offre « sur mesure » : à Abidal de décider de la durée du contrat et du montant du salaire...

Les moyens du PSG depuis la prise de contrôle de ses actionnaires qataris semblent décidément infinis. De quoi construire une équipe de très haut niveau, et même attirer des joueurs en provenance des plus grands clubs d'Europe ? A voir...