Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Christophe Dugarry compare le club à l’enfer…

Voir le site Téléfoot

Avant-après : les Bleus de la Coupe du Monde 1998 n'ont (presque) pas changé
Par Julien KOBANA|Ecrit pour TF1|2016-09-13T14:36:32.188Z, mis à jour 2016-09-13T14:50:10.142Z

Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux Christophe Dugarry a aussi évolué à Barcelone sous les ordes de Louis Van Gaal. Et il n’en garde pas un très bon souvenir.

Pouvoir évoluer au FC Barcelone est un rêve que beaucoup de joueurs souhaiteraient réaliser. Mais bizarrement, quelques-uns des meilleurs français ne sont pas parvenus à s’y imposer. Lilian Thuram ou Emmanuel Petit n’ont pas eu le succès escompté par exemple. Un autre champion du Monde 98 a aussi traversé une mauvaise période en portant le maillot Blaugrana. Joueur du Barça en 1997, Christophe Dugarry est revenu récemment sur cette expérience pour le moins douloureuse.



« Ces six mois, c’était horrible, j’ai vécu l’enfer ! »

Au lendemain de la magnifique épopée girondine en 1996 qui les emmène en finale de la Coupe UEFA (aujourd’hui la Ligue Europa), et d’un Euro 1996 réussi avec les Bleus (défaite en demi-finale), Dugarry est transféré au Milan AC où il ne réussit pas (7 buts en 21 matches). Au bout d'une saison, l’attaquant des Bleus part ensuite pour le FC Barcelone lors du Mercato.

Mais là, il déchante encore. Alors entraîné par le Néerlandais Louis Van Gaal, le natif de Bordeaux ne va jamais comprendre la stratégie du Batave qui le fera évoluer… milieu défensif ! : « Je suis allé le voir dans son bureau parce que je voulais partir. Je n’en pouvais plus. il fallait à tout prix que je parte. J’ai fait semblant de pleurer et lui, avec sa tête, il m’a dit: ‘non, tu ne pars pas, je crois en toi’. Ces six mois, c’était horrible ! J’ai vécu l’enfer. »



Un milieu de terrain avec Sonny Anderson et Dugarry !

Ceux qui ont évolué sous les ordres de Louis Van Gaal au début des années 2000 parlent souvent d’un entraîneur qui entretenait un relationnel difficile avec ses joueurs. Christophe Dugarry fait partie de ceux-là. « On était dans le vestiaire, il prenait des bouteilles d’eau, il les posait et il te faisait la tactique. 'Et là, 53e, t’as perdu un troisième ballon. Pourquoi t’as fait ça ?’ Et il fallait répondre... J'ai passé six mois à me dire : qu'est-ce que je fais là ? »

Sous le maillot catalan, Dugarry a croisé Sonny Anderson, recruté à la pointe de l'attaque pour remplacer le Brésilien Ronaldo parti à l’Inter Milan. Mais ce pur numéro 9 qui fera les beaux jours de Lyon va lui aussi évoluer en milieu de terrain défensif ! Il déclarera aussi ne pas regretter avoir quitté le Barça. Quand on regarde le fonctionnement du club aujourd’hui, on est en droit de se dire que le style de l'équipe a beaucoup changé !