Dans l'actualité récente

Le FC Barcelone est le club qui dépense le plus pour marquer

Voir le site Téléfoot

Luis Suarez - FC Barcelone
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-17T14:39:37.177Z, mis à jour 2016-07-17T14:44:09.932Z

Un journal espagnol a calculé le seuil de rentabilité des attaquants achetés ces dix dernières années.

Quand on achète un attaquant, on espère qu’il marquera des buts. Cette lapalissade peut se traduire en chiffres. Et Marca s’est amusé a calculé le ratio entre les dépenses et les buts marqués. Et sans surprise, c’est le Barça qui dépense le plus pour marquer.

Bayern Munich bon gestionnaire

Le FC Barcelone a dépense près d’un million par but (1,0232 exactement). Lors des dix dernières minutes, le Barça a dépensé 353 millions d’euros pour 345 buts marqués. Un but marqué par Manchester City est évalué à 1,01 million d’euros (455,2 millions d’euros dépensés pour 450 buts marqués). Manchester United complète le podium, premier à être sous le million d’euros (937 000 euros, le but). Le Bayern Munich dispose du meilleur rapport qualité/prix : il dépense 334 000 euros pour un but (144 millions d’euros de transfert pour 431 buts). Le PSG dépense quant à lui 267 000 euros pour un but.

Hoarau meilleur buteur

Marca s’est également amusé à désigner les joueurs les plus rentables. On trouve Guillaume Hoarau (8 700 euros le but), Diego Costa (plus de 15 000 euros le but) et Kalou (66 000 euros le but). Parmi les moins rentables, Lukaku, transparent lors de l’Euro 2016, est en tête avec 22 millions d’euros le but ! Di Maria suit lors de sa saison, presque blanche à Manchester United (18,7 millions d’euros). Cerci ferme le podium avec 16 millions par but.

Ibrahimovic, 135 000 euros pour un but

Enfin, si on regarde le ratio des grands attaquants on remarque que Neymar est à 976 000 euros le but, Luis Suarez 964 000, Bale 1,6 million, CR7 264 000, Benzema 216 000 et Ibrahimovic (époque PSG) 135 000 euros par but.