Le FC Barcelone conteste le transfert de Barbosa à l'Inter

Voir le site Téléfoot

Gabriel Barbosa 'Gabigol'
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-09-05T08:32:12.269Z, mis à jour 2016-09-05T08:38:00.065Z

Le club catalan reproche à Santos de ne pas avoir respecté un accord qui prévoyait que le Barça soit informé d'une offre pour le joueur afin de pouvoir surenchérir.

Un transfert est souvent synonyme de bataille. Entre offres et contre-offres. Très sollicité, l’attaquant Gabriel Barbosa a animé le feuilleton du mercato. Après des semaines d’incertitude, le Brésilien, buteur à Rio et champion olympiques aux JO avec la nouvelle pépite Gabriel Jesus , a quitté son club de Santos pour rejoindre l’Inter Milan (cinq années de contrat pour un montant estimé à plus de 25 millions d’euros). Sauf que le FC Barcelone a peu goûté cette transaction.


Un accord datant du transfert de Neymar

Selon le journal brésilien, Globoesporte, le club catalan aurait eu une option sur le joueur depuis 2013. Cet été-là, alors que le Barça concluait le transfert de Neymar (également à Santos), le club incluait une clause pour recruter trois joueurs, dont Barbosa. Globoesporte explique que selon l’accord entre les deux clubs, le FC Barcelone avait trois jours pour faire une offre équivalente à celles reçues pour les joueurs. Dans le cas de Barbosa, Santos, selon les dirigeants Blaugrana, n’aurait pas respecté cet accord. Du coup, le club catalan pourrait saisir la FIFA qui aurait à trancher ce match juridique.

« Santos a envoyé un mail au Barça », selon l'agent de Barbosa

Si « Gabigol » n’a pas réagi à cette affaire, son agent s’en est chargé pour lui. Interrogé par Gazeta Esportiva, Wagner Ribeiro est serein. « Gabigol ? La question contractuelle ne posera pas de problème pour son passage à l’Inter Milan. Santos a envoyé un mail au Barça, informant ainsi du passage imminent du joueur en Italie, détaille-t-il. Le club n’a reçu aucune réponse dans les 24 heures, et c’est ainsi qu’il a décidé de boucler ce transfert avec l’Inter. »

Un transfert, même bouclé, peut quelquefois jouer les prolongations.