Dans l'actualité récente

FC Barcelone : le défenseur Douglas rentrait chez lui en pleurant

Voir le site Téléfoot

FC Barcelone
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-10-21T10:46:20.777Z, mis à jour 2016-10-21T10:59:30.718Z

Douglas Pereira dos Santos n’a jamais réussi à s’imposer au Barça et a été prêté cet été à Gijon. Il a évoqué son expérience catalane et ses difficultés au quotidien.

Tout n’est pas toujours rose au FC Barcelone. Derrière les exploits, les titres et les buts en pagaille, il y a aussi quelques joueurs qui souffrent. Douglas Pereira dos Santos, par exemple, a  mal vécu son passage chez les Blaugrana.

« Chaque jour, je rentrais de l’entraînement à la maison en pleurant »

Arrivé à Barcelone en 2014, l’arrière droit n’a jamais pu confirmer les bonnes impressions qui l’accompagnaient du temps où il évoluait chez lui, au Brésil. Outre ses difficultés d'adaptation, Douglas n'a pas été épargné par les blessures. Il n’est apparu que deux fois en Liga lors de sa première saison. L’exercice suivant fut encore plus difficile avec une seule apparition (13 minutes de jeu en octobre 2015).

Prêté au Sporting Gijon cet été, Douglas s’est exprimé dans les colonnes du journal El Comercio. « A Barcelone, j’ai traversé des moments difficiles à cause de mes nombreuses blessures. Chaque jour, je rentrais de l’entraînement à la maison en pleurant. Mais c’est comme ça. Je devais juste accepter ça et continuer », a-t-il confié.

Le Barça n'en veut plus


A Gijon, le latéral n’est que remplaçant aux yeux de l’entraîneur Abelardo. Il n’a disputé que deux rencontres depuis son arrivée en août (une titularisation et une entrée en jeu). C’est peu, mais c’est déjà presque autant qu’en trois ans au Barça, où il était relégué au fond fin du banc, quand il n’était pas en tribunes.

Avant de le prêter au Sporting Gijon, le FC Barcelone avait déjà cherché à se séparer du joueur qui occupait une place de joueur extracommunautaire. Cet été, son nom a été évoqué dans l’élaboration d’une opération surprenante : le club de basket du FC Barcelone voulait recruter un joueur du club de Laboral Kutxa. Le patron de Laboral, qui dirige aussi le club de foot d’Alavès, était d’accord, à condition que Douglas s’engage avec Alavès ! Finalement, il n’en fut rien et le Brésilien essaye maintenant de faire redécoller sa carrière à Gijon.