Dans l'actualité récente

Le FC Barcelone défie le leader... le FC Valence

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-21T15:06:00.000Z, mis à jour 2011-09-21T15:12:47.000Z

Ce mercredi, c'est en dauphin que le FC Barcelone, vainqueur de la Ligue des Champions, se déplace à Mestalla. En effet, c'est bien le FC Valence d'Adil Rami qui est en tête de la Liga espagnole...

Le Barça de Pep Guardiola semble entamer cette saison sur des bases encore plus élevées, si tant est que ce soit possible. Déjà 2 titres (Supercoupes d'Espagne puis d'Europe), 24 buts marqués en 7 matches.

Oui mais voilà, s'il peut faire exploser n'importe quelle équipe (Villareal, européen mais battu 5-0 peut en témoigner), avec une différence de but de +13, le Barça a aussi concédé des matches nuls un peu « étourdis », face au Milan AC et en déplacement à la Real Sociedad (2-2 à chaque fois). Un match nul qui lui côute la 1ère place, puisque le Real Madrid a lui été défait dimanche sur la pelouse de Levante. Le chat absent, qui sont les souris ? Le FC Valence et le Bétis Séville (promu) qui ont gagné leurs 3 premiers matches de Liga.

Si le Bétis Séville manque de vécu à ce niveau, le FC Valence fait bien partie des outsiders les plus sérieux. S'il a perdu Juan Mata (parti à Chelsea), il a enregistré plusieurs renforts de poids : le stoppeur des bleus Adil Rami, les 2 prometteurs meneurs de jeu Dani Parejo et Sergio Canales, ou encore le dribbleur argentin Pablo Piatti. Son départ canon est marqué par la réussite de l'avant-centre Soldado (déjà 5 buts) et le niveau retrouvé de Banega, mais face au Barça...

L'enjeu pour les catalans ce mercredi à 22h ? Remettre les valencians à leur place en leur passant devant au classement. Creuser un écart avec le rival madrilène (qui joue à Saragosse 2h plus tôt). Et prendre la tête de la Liga, puisque le Bétis ne joue que jeudi soir. Messi, quant à lui, affrontera celui avec qui il domine le classement du meilleur buteur, Roberto Soldado. Cesc Fabregas pourrait devenir le 1er milieu catalans à marquer lors des 4 premiers matches. Et David Villa retrouve « son » public...

On a beaucoup parlé, ces derniers temps, du terrible écart existant entre le Barça, le Real et le reste de la Liga. A Valence de montrer, avec ses armes et des joueurs de grand talent, que les « petits » n'ont pas dit leur dernier mot...