Dans l'actualité récente

FC Barcelone : fin de cycle pour le Barça ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-04-25T14:08:00.000Z, mis à jour 2013-04-25T15:19:05.000Z

La correction infligée par le Bayern au Barça en Ligue des champions a créé un débat qui agite la planète foot : le FC Barcelone est-il en fin de cycle ?

Plus encore que le résultat (4-0), c'est la manière dont le FC Barcelone a perdu à Munich qui suscite le doute sur les capacités de cette équipe à rester sur le toit de l'Europe. Sans conteste meilleure formation des dernières années, le Barça semble à bout de souffle.

Des Barcelonais dépassés
Il faut évidemment prendre en compte la qualité de l'adversité. Mais une fois l'hommage rendu à une équipe du Bayern impressionnante de force et d'efficacité, comment expliquer la pâleur offensive du Barça ?

Comme d'habitude, les Catalans ont eu la possession du ballon, mais ils n'en n'ont rien fait. Incapables d'accélérer ou de changer de tactique, les Blaugranas n'ont pu que jouer à la passe à dix dans leur moitié de terrain avant de s'empaler inexorablement sur la défense du Bayern.

Le trio magique Xavi-Iniesta-Messi a souffert de la méforme de l'Argentin liée à sa blessure. Et quand le meilleur joueur du monde se trouve dans l'incapacité d'éliminer ses adversaires, c'est tout le système du Barça qui s'enraye.

Une tendance de fond
Cette impuissance terrible n'est cependant pas juste liée à l'état de forme de Lionel Messi. Déjà à Milan, le FC Barcelone s'était montré incapable de trouver la faille (défaite 2-0). A San Siro, les Barcelonais avaient subi la loi d'une équipe pourtant bien moins forte que le Bayern Munich. La réaction d'orgueil au match retour (4-0) a peut-être masqué une réalité inquiétante pour le Barça.

Le bilan chiffré est éloquent. Le FC Barcelone n'a gagné qu'un seul de ces cinq derniers matches en Ligue des champions. A part le sursaut du Camp Nou face aux Milanais, les Catalans ont concédé deux matches nuls contre Paris et deux défaites (à Milan et à Munich).

L'énorme avance accumulée en Liga en première partie de saison masque les réelles difficultés rencontrées par le Barça également en championnat depuis 2013. L'équipe de Tito Vilanova a de plus en plus de mal à trouver le chemin des filets et fait de moins en moins peur à ses adversaires.

L'excuse de la fatigue
Depuis environ cinq ans, les joueurs du FC Barcelone arrivent systématiquement au bout de toutes les compétitions. Que ce soit en club ou en sélection pour les Espagnols, ils ne s'arrêtent jamais ou presque.

Dire que Lionel Messi n'est jamais blessé est faux. Le problème est peut-être que l'Argentin joue même quand il est blessé. De son côté, Xavi est plus souvent ménagé, mais il est aussi encore plus sollicité en sélection.

Résultat, les Barcelonais apparaissent sur les rotules et ont dû disputer leur match à Munich avec l'inexpérimenté Bartra en défense centrale et Messi sur une jambe. Une situation d'autant plus étonnante que leur avance en Liga aurait dû leur permettre de mieux gérer l'effectif avant ces grands rendez-vous en Ligue des champions.

Mais plus que physique, la fatigue éprouvée par les joueurs du Barça est peut-être mentale. Nerveusement, se maintenir aussi longtemps au sommet du football européen, voire mondial, est forcément épuisant. Par extension, la sélection espagnole pourrait bien connaître ce contrecoup dans peu de temps. Le FC Barcelone demeure une excellente équipe, mais ne sera certainement plus le modèle cité en exemple ces dernières années.