FC Barcelone : Guardiola attend Fabregas prochainement

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-25T12:58:00.000Z, mis à jour 2011-07-25T13:02:53.000Z

Après avoir officialisé l'arrivée d'Alexis Sanchez, le FC Barcelone se concentre sur l'autre priorité de son mercato, Cesc Fabregas. Pep Guardiola serait confiant sur l'issue du dossier...

Guardiola avait prévenu, la priorité du Barça était de recruter un attaquant. Maintenant qu'Alexis Sanchez a intégré l'effectif catalan, le club catalan peut se consacrer à l'autre joueur désiré par son entraineur, Cesc Fabregas.

Alors que le FC Barcelone s'est déjà heurté, la saison dernière, à la détermination d'Arsène Wenger, les catalans espéraient que l'entraineur Français libèrerait Fabregas cet été. Ce qui ne semble pas plus dans ses intentions : il réclame 40 millions d'euros (au minimum) pour libérer son capitaine, qui refuse de prendre part à la préparation d'Arsenal. La dernière offre du Barça attendrait 36 millions, ce qui, ajouté à la pression mise par le joueur lui-même, devrait faire réfléchir les Gunners.

Si toutes les semaines semblent décisives dans cet interminable feuilleton, celle à venir devrait être intéressante. Fabregas devrait continuer à boycotter le groupe Gunner. Un boycott que le club Londonien continue de justifier par une blessure à laquelle plus personne ne croit. Ce lundi, Cesc participe, à Londres, à une action caritative qui réunira José Luis Zapatero (premier ministre Espagnolet grand supporter du Barça) et David Cameron (son homologue Britannique).


C'est le quotidien Marca, pourtant traditionnellement pro-Real et plutôt anti-Barça, qui l'affirme : Pep Guardiola aurait confié son optimisme à ses proches sur ce dossier. La détermination des catalans (qui les a poussés à une surenchère plutôt massive) et celle du joueur devraient faire la décision. La situation étant d'autant plus délicate pour Arsenal qu'il n'existe actuellement pas de véritable concurrence pour le Barça, la volonté présumée du joueurs en effrayant plus d'un.

Guardiola va donc continuer à améliorer l'effectif de son FC Barcelone, ce qui semble pourtant impossible à beaucoup d'observateurs.