FC Barcelone - Guardiola : quand Messi devient un fardeau

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-03-19T13:39:00.000Z, mis à jour 2014-03-19T17:40:09.000Z

Josep Guardiola s'est enfin expliqué plus longuement au sujet de son départ du FC Barcelone en 2012. L'actuel entraîneur du Bayern Munich évoque notamment la gestion compliquée du cas Messi.

Quand il quitte le banc du FC Barcelone à la fin de l'exercice 2011-2012, Pep Guardiola a tout gagné en quatre ans passés à la tête du Barça. Sur le moment, le technicien prétexte un besoin impérieux de repos. Il a d'ailleurs pris une année sabbatique, durant laquelle il a vécu à New York. Dans une interview publiée mardi 18 mars sur le site audi-reports.com, l'entraîneur du Bayern Munich revient plus en détails sur les raisons de son départ : la motivation, le discours, la pression, Lionel Messi...

« Tu sais que c'est le moment de partir »
Pep Guardiola affirme qu'il était arrivé en fin de cycle avec le FC Barcelone : « Quand tu n'arrives plus à motiver tes joueurs, en tant qu'entraîneur, tu sais que c'est le moment de partir. » Il faut dire que le technicien catalan venait de remporter la bagatelle de quatorze titres en seulement quatre années passées à la tête de l'équipe première, le tout en renouvelant très peu l'effectif.

« Des moments de grande tristesse »
L'ancien entraîneur du FC Barcelone prend comme symbole de cette forme de lassitude la demi-finale de C1 perdue contre Chelsea en 2012 : « Il y a eu des moments de grande tristesse, et cette élimination en était un. Nous étions bien meilleurs que notre adversaire, mais nous avions concédé un but évitable à l'aller. J'ai eu l'impression de ne plus pouvoir faire repartir mon équipe. »

« La diversité devient destructrice »
Même la présence d'un Lionel Messi était devenue un handicap, selon Pep Guardiola : « On peut arriver à une situation où la diversité devient destructrice. Tout le monde veut jouer, mais il n'y a que onze joueurs sur le terrain à chaque match. Et il y a la pression des fans et des médias pour faire jouer certains joueurs. Quand je laissais Messi sur le banc, ça créait le désordre. »

Aujourd'hui entraîneur du Bayern Munich, Pep Guardiola doit gérer d'autres stars, comme Franck Ribéry ou Arjen Robben. Mais pour sa première année en Allemagne, il est en train de réaliser de grandes choses, comme avec le FC Barcelone.