Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Guardiola ne s'en prend pas aux arbitres

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-03-03T19:27:00.000Z, mis à jour 2012-03-03T19:30:10.000Z

Si José Mourinho ne s'est jamais privé d'un tacle envers les arbitres, son rival, Pep Guardiola, refuse de nourrir la polémique, alors que son FC Barcelone est à 10 points du Real Madrid.

C’est contre les « petits » de Liga que le FC Barcelone a laissé échapper de précieux points en Liga, des points qui pourraient lui coûter son titre de champion. Avant que son Barça n’accueille le Sporting Gijon, Pep Guardiola a évoqué la saison en cours.




Il a d’abord évoqué l’avance prise par le Real Madrid en tête de la Liga, et ce avec beaucoup de réalisme : « Nous sommes très loin du leader et le leader ne perd pas. Leur reprendre dix points n’est pas simple. Si nous ne sommes pas premiers ce n’est pas à cause des arbitres : nous ne sommes pas premiers parce que nous avons perdu ». Suite à quelques décisions litigieuses, certains de ses protégés comme Xavi ou Messi s’en étaient pris à l’arbitrage qu’ils estimaient partial.




Le technicien catalan est aussi revenu le dossier chaud du moment sur les bords de la méditerranée : la prolongation de son contrat. Et une réunion avec son président, Sandro Rosell : « Depuis que Rosell est président nous organisons fréquemment des réunions périodiques. C’en était une de plus. Nous avons parlé de beaucoup de choses et ça reste entre nous ». Tout en précisant que si sa prolongation ne dépendait que de sa relation avec ses dirigeants, il « aurait prolongé depuis des jours ».




L’ancien métronome du Barça de Cruyff a aussi parlé du cas de son meilleur joueur, Leo Messi, qui sera laissé au repos face à Gijon : « C’est le plus décisif du monde dans les derniers 15 ou 20 mètres (…) On peut juste lui demander de faire ce qu’il sait faire ». Et expliqué cette mise au repos : « Porter le poids d’être le meilleur n’est pas facile. Je préfère qu’il s’aére un peu et qu’il puisse faire son truc pendant plusieurs jours ».



En attendant de savoir si Pep Guardiola sera, ou non, l’entraineur du FC Barcelone en 2012-2013, son Barça devra faire de son mieux pour tenter de conserver les 2 titres qu’il a conquis la saison passée : la Liga et la Ligue des Champions.