Dans l'actualité récente

FC Barcelone : La justice espagnole maintient les charges de fraude fiscale contre Lionel Messi

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-29T13:10:00.000Z, mis à jour 2014-07-29T13:18:06.000Z

Lundi, le tribunal de Barcelone a décidé de maintenir les charges de fraude fiscale qui pèsent contre Lionel Messi et son clan. Le parquet avait pourtant demandé de classer sans suite l'enquête. L'instruction va donc se poursuivre.

En juin 2013, un scandale éclate en Espagne : Lionel Messi et son père Jorge Horacio auraient tenté de frauder le Fisc espagnol à hauteur de quatre millions d'euros, et encourrent donc une peine de prison ou une lourde amende. Plus d'un an après les premières accusations, l'affaire n'est toujours pas classée, et le tribunal de Barcelone a refusé la demande du parquet d'abandonner les charges contre le clan argentin. Et pour cause, le joueur du Barça aurait pu être au courant des montages financiers destinés à tromper le Fisc.

Messi était-il au courant ?
Le mois dernier, le parquet de Barcelone avait demandé à la justice de classer sans suite l'affaire de la présumée fraude fiscale visant Lionel Messi. Malheureusement pour l'Argentin, un tribunal espagnol a rejeté cette demande, et a confirmé la poursuite de l'instruction. Le quotidien espagnol AS cite une déclaration, et explique pourquoi, en précisant qu'il existe des « preuves suffisantes » mettant en cause la Pulga : « Messi pouvait avoir connaissance et consenti à la création et à l'entretien d'une structure d'entreprise fictive, dont le seul but était de soustraire à l'impôt les revenus liés aux droits à l'image. »

53 millions d'euros
D'après les diverses informations relayées par la presse espagnole, Lionel Messi aurait donc trompé le Fisc sur les revenus liés aux droits à l'image entre 2006 et 2009, via la création d'entreprises fictives basées à Belize et en Uruguay. Epinglé par la justice, la Pulga avait payé 53 millions d'euros aux impôts en 2013, dont la moitié pour régler son redressement fiscal, d'après le quotidien espagnol La Vanguardia.

[#FaitsDivers] Lionel Messi va régler 53 millions d'€ au FISC espagnol pour régulariser sa situation fiscale ! pic.twitter.com/Nfn2PnKXLZ

— Instant Foot (@Instant_Foot) 17 Juillet 2014

Et maintenant ?
Le tribunal de Gava a donc rejeté la demande du parquet de Barcelone, et va poursuivre son enquête sur cette affaire d'évasion fiscale. Messi et son père, qui ont toujours nié les faits, risquent gros. Leo fait officiel de suspect officiel dans l'affaire, et pourrait voir sa saison au FC Barcelone perturbée par cette affaire. Il devrait très prochainement être convoqué avec son père dans le cadre d'un nouveau procès.