Dans l'actualité récente

FC Barcelone - Juventus : Suarez va retrouver Chiellini et Evra

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-14T08:31:00.000Z, mis à jour 2015-05-14T09:22:03.000Z

L'attaquant du FC Barcelone va retrouver de vieilles connaissance lors de la finale de la Ligue des champions le 6 juin prochain à Berlin. Il croisera la route de Giorgio Chiellini, qu'il avait mordu lors de la dernière Coupe du monde, et de Patrice Evra, qu'il avait insulté lors de leur période anglaise respective.

La finale de la prochaine Ligue des champions entre la Juventus de Turin et le FC Barcelone promet desmatches dans le match avec les retrouvailles épicées entre Luis Suarez et ses deux "victimes" Giogio Chiellini et Patrice Evra.


Une morsure, 4 mois de suspension

On ne sait pas s'il reste encore quelque chose de l'empreinte des dents de Luis Suarez sur le corps meurtri de Giogio Chiellini mais cet événement reste bien en mémoire des tous les suiveurs du ballon rond. A ce titre, c'est un joli clin d'oeil à l'histoire récente du football que nous offre la prochaine finale de la Ligue des champions entre le FC Barcelone et la Juventus de Turin (le 6 juin prochain). Petit rappel des faits : le 24 juin dernier, les deux protagonistes avaient écrit l'une des pages les plus médiatisées du Mondial brésilien. L'Italie et l'Uruguay s'affrontent en poule pour un match décisif pour la qualification en huitième de finale. La Celeste s'impose 1 à 0 mais perd son attaquant vedette, Luis Suarez, pour un geste inédit sur un terrain de football : une morsure sur l'épaule du défenseur italien qui vaudra quatre mois de suspension à l'Uruguayen.


Suarez pas en reste avec Evra

Entre Evra et Suarez, pas question de morsure mais de mots. D'insultes précisément. Un contentieux qui remonte à leur période anglaise quand le premier évoluait à Manchester United et le second à Liverpool. Le 15 octobre 2011, l'Urugayen avait adressé des insultes racistes au défenseur des Red Devils. Suarez avait été reconnu coupable par la Fédération anglaise et condamné à une suspension de huit matches et à une amende de 40.000 livres (55 000 euros). Une affaire qui n'en était pas resté là puisque, lors du match retour, en février 2012, Suarez avait volontairement snobé Evra au moment de lui serrer la main.


Evra : "il sentira ma présence"

Les deux joueurs, qui ont tous le deux quitté l'Angleterre l'été dernier, se sont ensuite salués à plusieurs reprise. Mais, à écouter Patrice Evra, hier, dans les entrailles de Bernabeu, peu de temps après la qualification de la Juventus, ce n'est pas pour autant que leurs retrouvailles s'annoncent des plus chaleureuses. "Ce n'est pas important (ces retrouvailles). Le plus important est que je joue cette finale. Je suis fier de ce que je suis et de ma couleur et je lui serrerai la main. Ce n'est pas un problème, mais je m'assurerai qu'il sente ma présence sur le terrain." On a hâte de voir tout ça...