FC Barcelone : Lionel Messi libre de s'engager où il le souhaite en janvier prochain ?

Voir le site Téléfoot

RTSUYSH
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-09-03T08:19:49.890Z, mis à jour 2017-09-03T13:30:06.317Z

Lionel Messi ne devrait pas signer sa prolongation avant 2018 annonce une radio. De fait, il pourrait être libre de s'engager où il le souhaite en janvier...

C'est une bombe lâchée par un journaliste de la Onda Cero, réputée fiable. Selon lui, Lionel Messi ne devrait pas signer sa prolongation de contrat avant la fin d'année. Conséquence ? Il pourrait être libre de s'engager avec une nouvelle équipe en janvier !

Messi joue la montre

Comme si le FC Barcelone ne vivait pas déjà un été assez mouvementé, entre le transfert avorté de Marco Verratti, le départ de Neymar au PSG et les 200 millions d'euros réclamés par Liverpool pour faire partir Philippe Coutinho, un journaliste de la Onda Cero a sous-entendu que Lionel Messi n'était visiblement pas pressé à l'idée de signer la prolongation qui doit traîner sur sa table et le lierait aux Catalans jusqu'en 2021. Sauf que s'il ne le fait pas avant la fin d'année, alors il serait libre dès janvier… Vous imaginez ?

"En 2018, il sera libre"

"Messi n'a pas l'intention de signer sa prolongation avant la fin d'année. En 2018, il sera libre selon Alfredo Martinez" lâche la chaîne de radio. Cela veut dire que le FC Barcelone pourrait aussi voir partir sa pépite argentine dans les mois à venir et ce, sans toucher d'argent. A première vue, cette hypothèse folle paraît peu probable, quand bien même on voit déjà Manchester City prendre la température…

Le FC Barcelone confiant

Mais toujours est-il que le FC Barcelone est confiant quant au dossier Lionel Messi, déjà parce que ce dernier a toujours clamé son amour pour le club espagnol. De toute évidence, un départ du quintuple Ballon d'Or n'est pas à envisager. La signature du nouveau bail est même attendue "sous peu" selon les récentes déclarations d'Albert Soler, le directeur sportif. "Quand le club annonce un accord, il ne le fait pas comme s’il se jetait à l’eau, sans savoir si l’autre partie est d’accord. L’accord est validé. Et quand je dis qu’il est validé, c’est qu’il l’est par les deux parties" s'est-il agacé. Les supporters doivent quand même retenir leur souffle.