Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Lionel Messi et Neymar plombent les finances du club

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi et Neymar   FC Barcelone
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-01-28T12:00:39.308Z, mis à jour 2016-01-28T12:07:22.380Z

Le nouveau salaire de Lionel Messi et la probable prolongation de contrat de Neymar pourraient mettre en danger le FC Barcelone et son équilibre financier.

Au FC Barcelone, les armoires sont remplies de trophées, mais les caisses ne sont pas loin d’être vides. Et pour cause, le club catalan va offrir un salaire astronomique à Lionel Messi la saison prochaine de 39,4 millions d’euros. Neymar, qui discute actuellement avec ses dirigeants pour sa prolongation, devrait lui aussi voir ses émoluments grimper. Le Brésilien émargera à 22,8 millions d’euros. Malgré son statut de club le plus riche du monde, le FC Barcelone pourrait s’attirer les foudres du l’UEFA et de la Ligue de football espagnol pour sa masse salariale. AS explique la situation.  

La MSN coûte (trop) cher au FC Barcelone

Au FC Barcelone, posséder les meilleurs joueurs du monde à un prix, et celui-ci est plutôt élevé. Lionel Messi verra son salaire passer de 22,8 à 39,4 millions d’euros la saison prochaine. Pour la Pulga, les Catalans devront donc payer 80 millions d’euros brut. Neymar, quant à lui, émargera à 22,8 millions d’euros, soit 50 brut. Luis Suarez touche 20 millions d’euros brut. Après un bref calcul, la masse salariale de la MSN culmine à 155 millions d’euros par saison, sur les 421 autorisés par la Ligue. Suarez, Messi et Neymar représentent donc 37% de la masse salariale du club.



L’équilibre financier en danger

Selon l’étude annuelle du cabinet Deloitte, le FC Barcelone est le deuxième club le plus riche au monde avec 520 millions de revenus. Cette somme a beau être conséquente, elle n’est pas suffisante pour Bartomeu et sa bande. Et pour cause, le club doit toujours éponger une dette de 328 millions d’euros. La bande à Lionel Messi pourrait également être dans le viseur de l’UEFA et de son fair-play financier. Pour éviter cette situation, la Ligue de football espagnol a plafonné la masse salariale du club à 421 millions d’euros, mais celle-ci atteint actuellement les 419 millions d’euros.



En interne, la situation pourrait s’avérer dramatique pour les dirigeants. Le club prévoit une loi qui obligerait la direction à démissionner si la dette du club augmente durant deux années consécutives.

Le Qatar à la rescousse ?

Pour pérenniser ses finances, le FC Barcelone doit multiplier ses sources de revenus. Dans cette optique, le vice-président du club, Manuel Arroyo, et son directeur commercial, Francesco Calvo, se sont rendus à Doha mercredi. Ils ont alors négocié un nouveau contrat de sponsoring avec Qatar Airways. La compagnie aérienne paiera ainsi 240 millions d’euros au Barça pour quatre ans.

Si le FC Barcelone échoue dans sa mission, il pourrait être contraint de se séparer d’un membre de la MSN. Le PSG pourrait être à l’affût