Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Lionel Messi sur le toit du monde

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi - FC Barcelone
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-05-07T10:10:00.000Z, mis à jour 2015-05-07T10:39:54.000Z

Quinze minutes auront suffi à Lionel Messi mercredi soir pour mettre tout le monde d'accord. L'Argentin est bien le meilleur joueur du monde. Le meilleur footballeur de l'histoire ?

Il est des périodes dans la vie où il est juste bon de se taire et d'admirer. De prendre du recul, et d'admettre la chance que nous avons d'évoluer dans le même monde que Messi. La chance que nous avons de pouvoir admirer cet extraterrestre. Certains d'entre nous n'auront jamais eu le privilège de voir Diego Maradona ou Pelé déambuler sur un rectangle vert. Une peine apaisée par la joie de voir Messi dans ses œuvres. La vie du Pulga est faite de dribbles, d'accélérations, de coups de génie et de buts. A notre plus grand plaisir.

L'oracle
« Je ne pense pas que vous pouvez stopper Messi. S'il est comme je pense qu'il sera, il est trop bon. Il est inutile de mettre un système en place pour essayer de le bloquer car il est trop fort. Je ne pense pas qu'il existe un système, un entraîneur ou un défenseur dans ce monde capable de l'arrêter. La seule tactique face à lui, c'est d'essayer de le sevrer de ballons, mais même si vous savez qu'un ou deux seulement peuvent lui suffire à faire la différence.» Ces paroles, Pep Guardiola les a prononcées avant la rencontre, mardi en conférence de presse. Prophétique, l'homme fort du Bayern Munich ne souhaitait pas l'être. Son fils spirituel, Messi, a gâché ses retrouvailles avec le FC Barcelone.

Tel Œdipe, Lionel Messi poignarde son père au Camp Nou. En l'espace de trois minutes, d'une frappe imparable et d'une pichenette, il a scellé le destin d'une demi-finale de Ligue des Champions qui verra le Barça triompher. Trop forte, la Pulga a foudroyé Jérôme Boateng, tel une Deus ex machina venue des cieux pour débloquer un match qui avait jusqu'alors vu le Bayern Munich jouer de manière honorable. Les honneurs, c'est bien Messi qui les a récoltées après la rencontre. D'abord de la presse, qui a été dithyrambique à son sujet. La Gazzetta dello Sport évoque « Le dieu du football qui vainc Pep. » ESPN parle d'un « Messi démesuré. » « Messi récolte les applaudissements et coule le Bayern » titre The Guardian. « Mega-Messi imparable » pour Bild.

Les applaudissements
Comme tout héros, Lionel Messi à son rival. Un Dieu tout aussi puissant que lui, qui lui répond coup pour coup toutes les semaines, sur les pelouses de Liga. Cristiano Ronaldo, Némésis par excellence de la Pulga, a dû serrer les dents mercredi soir. Recordman historique du nombre de buts inscrits en Ligue des Champions, le Portugais a été dépassé par Messi mercredi soir. L'Argentin en est à 77, contre 76 pour CR7. Le jeu semble plié. Leo Messi est bien le meilleur joueur du monde.

Messi est un phénomène , un géant. Seul il change le cours d'un match ou le Bayern avait le contrôle

— Bixente Lizarazu (@BixeLizarazu) 6 Mai 2015

C'est en tout cas le constat unanime qu'ont fait plusieurs personnalités du football à l'issue du match. Juan Manuel Iturbe savoure la chance qu'il a d'avoir vu jouer le prodige. Franco Vazquez le remercie d'exister. Gary Lineker parle de « Messiah. »

Vamossss!! Qué buena victoria y gran trabajo de todo el equipo!!!! Les dejo una foto con el mejor del MUNDO!!!!! pic.twitter.com/zbJvUvoOyb

— Luis Suarez (@LuisSuarez9) 6 Mai 2015

Anyone still arguing? He's the Messiah. I should know, I've followed a few.

— Gary Lineker (@GaryLineker) 6 Mai 2015

Le repos
Dieu a créé le monde en six jours, puis s'est reposé le septième. Messi a plié le cours d'un match crucial en trois minutes. Christophe Colomb a découvert l'Amérique, la Pulga a ouvert la voie vers Berlin. En attendant de disputer la finale de la Ligue des Champions, l'Argentin peut se reposer : « Je veux surtout rentrer chez moi pour voir ma femme, mon fils qui doit déjà dormir. Je veux profiter de ma famille, ce que je fais toujours, dans les bons et les mauvais moments. »

Lionel Messi, le Roi du football ? pic.twitter.com/OBn1NTRzaW

— Téléfoot (@telefoot_TF1) 7 Mai 2015