FC Barcelone : Manchester United rêve de Fabregas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-04T13:14:00.000Z, mis à jour 2013-06-05T15:15:41.000Z

Paul Scholes définitivement à la retraite, la direction des Red Devils est dans l'obligation de trouver un successeur digne de ce nom au célèbre rouquin. La presse anglaise en est sûre, Fabregas est l'heureux élu.

Nul n'est prophète en son pays. Cette expression semble coller à la peau de Cesc Fabregas, parti de sa catalogne natale à l'âge de 16 ans. C'est à Arsenal que le joueur s'est construit une solide réputation de joueur de football. Revenu par la grande porte au Barça lors de l'été 2011, l'international espagnol n'a pas réussi à devenir indispensable. Il est le remplaçant numéro un, que ce soit au milieu ou en attaque, mais derrière le duo Iniesta-Xavi et le génie Messi, difficile de se faire une place de titulaire. Sa deuxième saison en Liga n'a rien changé, les rumeurs de départ sont donc remises au goût du jour. Manchester United reste en embuscade.

Des débuts mitigés
Attendu comme le digne successeur de Xavi, Fabregas n'a pas encore réussi à prouver qu'il pouvait remplacer son illustre aîné. Sur le plan statistique, difficile de reprocher quelque chose à l'Ibère. En effet, Fabregas a inscrit neufs buts et a délivré dix passes décisives pour sa première saison. Il a fait encore mieux lors du dernier exercice avec onze réalisations et autant d'offrandes. Non, le problème n'est pas là, c'est son influence sur le jeu qui est remise en cause. A Arsenal, il jouissait d'une grande liberté tactique et pouvait se déplacer sur le terrain au gré de ses envies. A Barcelone, chaque joueur a un rôle et une position précise, difficile alors d'avoir autant de liberté.

L'Angleterre l'aime encore
Pendant huit ans, Cesc Fabregas a fait vibrer les supporters de Premier League, surtout ceux d'Arsenal. Sur les pelouses britanniques, il a fait régner sa loi, terminant par deux fois meilleur passeur du championnat anglais (2007 et 2008). Il jouit donc d'une réputation qui n'est plus à faire au Royaume-Uni. Arsène Wenger, son éternel protecteur, ne cesse de crier haut et fort que Fabregas n'a rien perdu de son talent. Aimerait-il le voir revenir à Londres ? Evidemment. Pourtant, c'est bien Manchester qui semble prêt à faire des folies pour recruter le joueur de 26 ans.

Deux saisons et puis s'en va ?
En effet, le départ de Fabregas est annoncé avec insistance par la presse anglaise et espagnole. D'après le Daily Mirror, la direction catalane serait prête à se séparer de son joueur contre une somme avoisinant les 35 millions d'euros. Info ou intox, la question mérite d'être posée. Une chose parait cependant certaine, David Moyes en a fait sa priorité. Le nouvel entraîneur des Red Devils est convaincu que la paire Robin van Persie - Cesc Fabregas pourrait faire des ravages à Manchester. Difficile de le contredire.

En parallèle, Manchester devra aussi s'occuper d'un gros dossier : le possible départ de Wayne Rooney. David Moyes va avoir du travail.