Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Messi ne sait plus tirer les penalties

Voir le site Téléfoot

RTX3U6GT
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-01-18T17:30:56.240Z, mis à jour 2018-01-18T17:30:58.942Z

Encore en échec dans cet exercice, hier soir, en Coupe du Roi (succès de l'Espanyol 1-0 en quart de finale aller), Lionel Messi fait preuve d'une vraie fébrilité cette saison. Les chiffres en attestent avec seulement 50% de réussite. Sur l'ensemble de sa carrière, le constat n'est guère plus glorieux avec 23% d'échec.

Joueur hors norme, l'Argentin du Barça présente une faiblesse étonnante dans l'exercice des penalties.

Messi se rate encore

En ratant un penalty, mercredi soir sur la pelouse du voisin de l’Espanyol, Lionel Messi a précipité la défaite du FC Barcelone (0-1 en quart de finale aller de la Coupe du Roi) et mis fin, au passage, à une série de 29 matches sans défaite de l'équipe catalane. Une lacune récurrente pour l'Argentin cette saison même si cela n'entache pour l'heure en rien la carrière incroyable de l’Argentin. Les chiffres ne mentent pas: depuis le début de saison, la Pulga s'est présenté à six reprises face au gardien adverse. Il a transformé trois de ces penalties, pour autant d’échecs. 50% de réussite face au gardien, un chiffre qui ne cadre pas vraiment avec les standards du meilleur joueur au monde.

Cavani, Ronaldo et Neymar font mieux

Une maladresse temporaire pourrait-on penser? Oui et non pouvons nous répondre. A l'échelle de sa déjà longue carrière, toutes compétitions confondues, que ce soit en club ou en équipe nationale, Lionel Messi a fait face à cet exercice à 101 reprises; il en a raté 23, soit quasiment un sur quatre (23%). Un pourcentage d’échec énorme surtout au regard des statistiques d'autres spécialistes. Ainsi, ces contemporains Edinson Cavani, Cristiano Ronaldo et Neymar offrent de meilleures statistiques dans ce domaine même si la différence reste mineure : 12 ratés sur 58 tentatives pour l’Uruguayen (21% d’échec), 9 sur 46 pour le Brésilien (19,5%) et 19 sur 118 pour le Portugais (16%).

Shearer, le vrai spécialiste

En revanche, en cherchant un peu, il est assez facile de trouver des joueurs avec une adresse supérieure. Le Suisse Alexander Frei, par exemple, présente un taux de réussite de 15% avec seulement six ratés sur 40 penalties tentés soit le même pourcentage que l’Italien Roberto Baggio (16 ratés sur 107 tirés). Mais le record en la matière appartient à un joueur qui a rangé les crampons au placard il y a onze déjà: l'Anglais Alan Shearer, numéro 9 de légende des Blackurn Rovers puis de Newcastle, présente un bilan remarquable de 64 pénalties réussis sur 66 tentés (3% d’échec). A Messi de s'en inspirer.