FC Barcelone - Neymar : "Rien d'illégal dans le contrat"

Voir le site Téléfoot

Neymar présenté aux socios du FC Barcelone au Camp Nou
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-01-15T16:47:00.000Z, mis à jour 2014-01-15T18:11:04.000Z

En Espagne, des bruits courent au sujet de la légalité du contrat signé par Neymar au FC Barcelone à l'intersaison depuis qu'une plainte a été déposée fin 2013. Le principal intéressé nie formellement.

Le FC Barcelone a récemment dû faire avec les problèmes de Lionel Messi avec le fisc espagnol. Voilà que l'alerte judiciaire vient de l'autre superstar du club, Neymar. En décembre 2013, un socio du Barça en conflit avec la direction avait en effet déposé une plainte pour « appropriation indue » concernant le montant du transfert du Brésilien. Le joueur a répondu dans un entretien publié dans le journal catalan Sport du mercredi 15 janvier.

« C'est mon père qui a signé les contrats »
L'ancien joueur de Santos, âgé de 21 ans, assure dans les colonnes de Sport qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter : « Je sais qu'on parle beaucoup de mon contrat. C'est mon père qui a signé les contrats et il est évidemment quelqu'un qui a toute ma confiance. Il n'y a rien d'illégal. En tout cas, si quelqu'un a le moindre doute, il peut s'adresse à mon père parce que pour ma part, je me concentre sur ce que je dois faire, c'est-à-dire jouer au football. »

Une transaction pas assez transparente ?
Cette affaire a commencé au mois de décembre 2013 lorsqu'un socio du Barça dénommé Jordi Cases a accusé le président du club, Sandro Rosell, d' « appropriation indue ». Le FC Barcelone n'avait effectivement pas communiqué le détail du montage financier ayant permis le transfert de Neymar contre 57,5 millions d'euros. Mais pour le plaignant, ce manque de transparence cacherait une forme d'abus de bien social.

Le Barça dit avoir l'esprit tranquille
Toni Freixa, porte-parole de la direction du FC Barcelone a réagi en conférence de presse, affirmant : « Ce transfert est de 57,5 millions d'euros, dont 17,5 payés à Santos et 40 à une société. Pour des raisons de confidentialité, nous n'avons pas donné plus de détails mais nous sommes disposés à les fournir à tout organisme judiciaire intéressé. C'est une opération transparente et légale. La tranquillité de la direction est absolue. »

La justice espagnole a estimé début janvier 2014 qu'une enquête se justifiait concernant le transfert de Neymar au FC Barcelone. Affaire à suivre, au cas où...