FC Barcelone : Pep Guardiola, beaucoup de victoires et des jeunes

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-11-01T07:55:00.000Z, mis à jour 2011-11-01T07:55:00.000Z

Pep Guardiola dirigera son 200ème match à la tête du FC Barcelone ce mardi à Plzen en Ligue des Champions. Beaucoup de victoires et de jeunes lancés, comme Cuenca et Delofeu, derniers en date.

Avant d'être un grand entraineur, Pep Guardiola a été un grand joueur, et un emblème (déjà) du FC Barcelone. Il y a disputé près de 400 matches officiels (en 11 saisons), remportant 6 fois la Liga, 2 Coupes du Roi, une C1 et une C2.

Et puisqu'il atteint la borne kilométrique des 200 matches, l'on peut faire un bilan de mi-parcours de Guardiola entraineur. En un peu plus de 3 saisons, il a déjà tout gagné : 3 Ligas, 2 Ligue des Champions, 2 Supercoupes d'Europe, 1 Mondial des Clubs, 1 Coupe du Roi et 3 Supercoupes d'Espagne. Avec des chiffres ahurissants : 143 victoires (71,85%), 39 nuls (19,59%) et 17 défaites (8,54%). Le tout en marquant 2,48 buts par match en moyenne pour 0,71 buts encaissés.

Le génie du management de Guardiola se trouve certainement dans sa capacité à jongler entre le changement nécessaire pour garder son effectif sous pression et la continuité assurée par l'ADN du Barça. Il a su changer, que ce soit de schéma tactique (Messi attaquant axial, du 4-3-3 immuable au 3-4-3 occasionnel), ou d'hommes (Ibrahimovic puis Villa pour remplacer Eto'o, Abidal et Mascherano dans l'axe). Et a aussi intégré de nombreux joueurs du cru, rompu au jeu catalan : Thiago, Pedro et surtout Busquets on explosé grâce à lui.

En entrant en jeu lors du match face à Majorque, dans l'immense Camp Nou, Gerard Delofeu est devenu le 19ème joueur formé au club à être lancé en match officiel par Guardiola. Cet attaquant, pur catalan, n'a encore que 17 ans, et est considéré comme un des joueurs les plus doués d'Espagne, et même comparé à Messi par certains. Isaac Cuenca, lui, a 20 ans et a marqué son 1er but avec l'équipe première lors de ce match. Deux solutions de qualité de plus pour Guardiola et pour le Barça.

La question qui se posera rapidement au sujet de Guardiola sera celle de sa retraite, lui qui ne se voyait pas faire de vieux os en tant qu'entraineur. Mais tant que son club de toujours aura besoin de lui, on le voit mal quitter le navire...