FC Barcelone - Piqué : "Esclaves du Tiki-Taka"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-10T13:40:00.000Z, mis à jour 2013-09-10T13:54:59.000Z

Etrillé l'an passé par le Bayern Munich, le Barça a peut-être atteint les limites de son modèle de jeu. Il faut de la variété pour sublimer le jeu blaugrana, Gerard Piqué en est certain.

Encensé par certains, critiqué par d'autres car jugé trop ennuyeux, le jeu du Barça s'appuie sur la possession de balle. Problème, cette succession de passes ne parvient pas toujours à perturber une défense bien en place. La dernière saison a prouvé que le club catalan devait trouver de nouvelles alternatives. En ce sens, l'arrivée de Gerardo Martino a donné un nouvel élan à l'équipe blaugrana, pour le plus grand bonheur de Gerard Piqué.

Un football stéréotypé ?
Les langues se délient. Récemment, Xavi a dénoncé, avant de se reprendre, le manque de gestion en l'absence de Tito Vilanova. Cette fois, c'est Gerard Piqué qui a pointé du doigt les défauts du jeu catalan. « Avec Pep Guardiola puis Tito Vilanova, nous avons eu des entraîneurs issus du club. Nous avons peut-être abusé de notre propre style, nous sommes devenus esclaves du tiki-taka », a-t-il déclaré à Extra-Time, supplément de la Gazzetta dello Sport.

De nouvelles options
Le défenseur blaugrana est dans le vrai. Ces deux dernières saisons, plusieurs équipes ont réussi à contrer le Barça. Il faut donc se renouveler et Martino est là pour ça. « Désormais, il y a Tata Martino qui vient de l'extérieur. Il a la même idée du football quant à l'utilisation du ballon mais il a aussi d'autres options de jeu. C'est très positif de pouvoir s'appuyer sur des variantes, surtout lorsque l'adversaire nous connaît bien ou ferme totalement le jeu ».

Un jeu plus direct
Lorsque le Barça est sur la pelouse, rares sont les longs ballons ou les frappes lointaines. Une tendance qui pourrait rapidement changer avec l'intronisation de Tata Martino. « Si nous sommes sous le pressing de l'adversaire, envoyer du jeu long n'est pas une hérésie. Cela change le jeu, cela lui donne de l'air ». De la variété, ce sera donc l'axe de travail de Martino durant toute la saison.

La preuve qu'il y véritablement une méthode Tata Martino.