Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Piqué perd la tête !

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-08-18T12:39:41.403Z, mis à jour 2015-08-18T13:09:59.311Z

Le Barcelonais Gerard Piqué a perdu ses nerfs face à l’Athlétic Bilbao, insultant vertement un arbitre assistant avant d’être expulsé. Et d'éteindre ainsi les derniers espoirs de succès de son équipe...

Insultant vertement un arbitre de touche ce lundi face à Bilbao (1-1), le défenseur central, en plus de voir son image ternie, risque de payer lourdement ce débordement.

Le tournant de la finale

"La finale s'est terminée quand Piqué a été expulsé. J'ai discuté avec lui et il n'a pas le sentiment d'avoir parlé avec les arbitres. Il ne le fait jamais et il n'allait pas commencer ce soir
(lundi)." Luis Enrique n'a qu'à moitié raison. Si le tournant de la finale est indiscutablement lié à l'expulsion de son défenseur central, difficile pour l'entraîneur basque de lui accorder le bénéfice du doute. S'il n'est pas convaincu, ne lui reste plus qu'à visionner la 56e minute du match retour de cette Supercoupe d'Espagne.

REVOIR LA SEQUENCE : PIQUE PETE LES PLOMBS (vidéo)<br>


"Je ch.. sur te p... de mère"

Tendu durant toute la rencontre, l’ancien de Manchester United n’a cessé de contester les décisions de l'homme en noir. Le coup de sang de la 56e minute a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Le défenseur du Barça est littéralement devenu fou après un hors jeu oublié par l’arbitre de touche. A priori, pas de quoi péter les plombs subitement pour un joueur de ce pedigree et de s’en prendre avec tant véhémence à l’assistant de Carlos Velasco Carballo. En substance, M. Shakira a lâché un classieux "Je ch.. sur ta p... de mère" qui risque de lui coûter cher. 

Jusqu'à 12 matches de suspension

Car en plus d’avoir enterré les derniers espoirs catalans, puisque le Barça menait alors 1-0, Piqué est désormais sous la menace d’une suspension longue durée comprise entre quatre et douze matches. Le champion du monde 2010 d’ores et déjà privé du choc prévu à Bilbao ce dimanche, en ouverture de la Liga. Sauf improbable retournement de situation, il loupera également les rendez-vous contre Malaga, l’Atlético et Levante.

Après s'être mis en évidence il y a quinze jours lors du tour d'honneur consécutif à la victoire du Barça en Supercoupe d'Europe face à Séville (5-4) en chambrant ouvertement les Madrilènes, Gerard Piqué continue de faire parler de lui de la plus mauvaise des façons.