Dans l'actualité récente

FC Barcelone-PSG : Marc-André ter Stegen revient sur l’arbitrage

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-08T10:04:55.949Z, mis à jour 2017-04-08T11:23:42.674Z

Pour Marc-André ter Stegen, l'arbitrage n'a pas du tout aider le FC Barcelone a réalisé l'impensable face au PSG en Ligue des Champions.

Le match retour des huitièmes de finale de Ligue des Champions entre le FC Barcelone et le PSG n’est pas près d’être oublié. Après avoir été balayés à l’aller 4 à 0 à l’extérieur, les Catalans ont réussi l’exploit historique de renverser la situation au terme d’un scénario improbable et nanti de quelques décisions arbitrales hautement discutables et très discutées. Mais pas aux yeux de Marc-André ter Stegen.

Le FC Barcelone n’a pas marqué 6 buts grâce à l’arbitre

Des penaltys peut-être généreusement accordés aux Barcelonais, un autre oublié pour le PSG, des cartons jaunes qui ne sont pas sortis… L’arbitre Deniz Aytekin ne semble pas toujours avoir pris les bonnes décisions au Camp Nou. Mais le contexte était un peu trop fou et les Parisiens ne peuvent pas vraiment se cacher derrière cette excuse puisqu’ils avaient une marge considérable. En tout cas, pour Marc-André ter Stegen, qui s’est confié dans les colonnes de Tuttosport, l’arbitrage n’y est pour rien, « Les critiques sur l’arbitrage de Deniz Aytekin ? Je m’en fiche. Tout le monde a vu que nous avons marqué six buts et que ce n’était pas grâce à l’arbitre mais tout simplement parce que nous voulions faire quelque chose d’historique. »

« C’est un match dont nous pouvons être fiers »

Le gardien allemand renchérit, « C’est un match dont nous pouvons être fiers. Nous devions tout simplement oublier le match aller. Cela ne peut plus arriver. Tant que nous continuerons à gagner, nous resterons les numéros 1. » Pour lui, c’est la mentalité qui a décidé du sort de la rencontre, ce qui fut déjà le cas au Parc des Princes, «  Le match à Paris a été compliqué pour plusieurs raisons. C’était une question de mentalité. » Entre les deux chocs, le PSG a perdu la sienne et le Barça est redevenu le Barça : une équipe conquérante cherchant à marquer le plus de buts possible.

Peur de la Juventus ?

Le FC Barcelone affrontera la Juventus Turin lors des quarts de finale et Marc-André ter Stegen ne s’imagine pas perdre l’aller 4 buts à 0, « Nous allons jouer un adversaire très fort, mais nous devons faire comme d’habitude : notre philosophie ne va pas changer. Nous savons quoi faire pour que l’histoire continue. » Au fond du trou il y a quelques semaines, les Blaugrana ont su remettre de l’huile dans le moteur et amorcent les dernières semaines de la saison 2016/2017 avec un esprit de champion. Les mots de ter Stegen, leur dernier rempart, en témoignent.