Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Puyol ne se voit pas à l'Euro avec l'Espagne

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-09T13:06:00.000Z, mis à jour 2012-05-09T13:11:35.000Z

Le défenseur du Barça s'est adressé devant la presse à la suite de l'annonce de son opération au genou qui nécessitera un repos de six semaines. Carles Puyol voit mal comment il pourrait participer à la compétition européenne et reste indécis sur la suite de sa carrière internationale.

Homme de base de la défense espagnol lors des sacres à l'Euro 2008 et au Mondial 2010, Puyol devrait manquer à l'appel cet été.




La nouvelle de son arthroscopie prévue samedi prochain avait surpris. Devant les journalistes, Carles Puyol a précisé avoir ressenti une douleur après la victoire du Barça contre l'Espagnol (4-0) le week end dernier en championnat. Les six semaines de convalescence pour ce type d'opération limitent fortement sa participation à l'Euro « Je serais enchanté de pouvoir y aller mais cela sera très compliqué » a-t-il assuré avec franchise.




Réputé pour son comportement exemplaire en club comme en sélection, Puyol se concentre avant tout sur les performances de son pays « Seuls les meilleurs partiront. Cela serait injuste pour mes coéquipiers. Nous disposons de très bons défenseurs centraux, il n'y a pas lieu de s'inquiéter » précise-t-il alors que la charnière Ramos - Piqué devrait prendre la relève avec son probable forfait. Optimiste pour sa sélection, Puyol n'hésite pas à ajouter « Je parie sur l'Espagne. »




A 34 ans et une absence à l'Euro, la question du futur de Puyol en sélection se pose. Le défenseur n'élude pas ce thème même si aucun choix n'a été pris pour le moment « la sélection est fréquemment la première équipe que les joueurs lâchent avant la retraite. » Pourtant, du haut de ses 99 sélections, le joueur du FC Barcelone se verrait mal quitter la Roja à un match d'une célébration symbolique « si après l'Euro, je peux jouer mon centième match avec la sélection, je serais très content mais je ne dis pas que je continue ou non »


Cette blessure est un premier coup dur pour le sélectionneur Vicente Del Bosque dans sa quête de conserver le titre européen.