FC Barcelone : Rafinha, plus qu'une doublure

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-07T15:03:00.000Z, mis à jour 2015-03-07T17:53:26.000Z

Prêté la saison dernière au Celta Vigo de Luis Enrique, le milieu de terrain du FC Barcelona Rafinha grappille du temps de jeu au club catalan. Malgré la concurrence, le jeune Brésilien attend patiemment son heure. Peut-être dès dimanche, avec la réception du Rayo Vallecano (12 heures), lors de la 26ème journée de Liga.

Rafinha Alcantára s’est présenté en conférence de presse ce samedi, à la Ciutat Deportiva. Le numéro 12 du Barça a évoqué son cas personnel, le jeu de son équipe, sans oublier ses ambitions avec son club formateur.

Concurrence féroce

Avec Busquets, Iniesta, Rakitic, sans oublier Xavi, Rafinha évolue avec un effectif à la fois pléthorique et puissant à son poste. Une situation qui n’effraie pas le frère de Thiago Alcantára, qui évolue au Bayern Munich. "Plus il y a de concurrence et plus on se force à travailler dur", a répondu le natif de São Paulo. L’ancien joueur du Celta Vigo (32 matches en 2013-2014) compte déjà 14 matches de Liga, dont 7 comme titulaire et a inscrit un but. "J'ai progressé au fil du temps, ce qui m'a permis de prendre confiance en mes capacités (…) Lors de chaque match, il faut démontrer ce qu'on vaut pour pouvoir être dans l'équipe. Je me sens très bien dans l'équipe, je suis ici pour aider", a-t-il ajouté.

Confiant pour la fin de saison

Après une saison sans titre, le Barça entend bien rectifier le tir cette année. Les coéquipiers de Rafinha se sont qualifiés cette semaine pour la finale de la Coupe du Roi (victoire 3-1 lors du match retour à Villarreal), et restent en course pour le titre en Liga, comme en Ligue des champions. Le club catalan reste ainsi sur dix-sept succès lors des dix-huit derniers matches, toutes compétitions confondues. Une performance saluée par le joueur qui va fêter ses 22 ans le 12 mars prochain. "Nous avons évolué dans le bon sens. Sans rien changer, les choses vont mieux. À chaque rencontre, nous progressons et nous espérons que cela durera".

Intégrer la Seleçao

Invité à donner son avis sur le stade qui hébergera la finale de la Coupe d’Espagne que le Barça convoitera contre l’Athletic Bilbao le 30 mai prochain (remake de l’édition 2012 glanée par l’équipe blaugrana 3-0), Rafinha comprend que le club rival, le Real Madrid, ne soit pas très enthousiaste pour accueillir l’éternel ennemi, comme cela avait été le cas il y a trois ans. "Il me semble normal que le Réal ne veuille pas laisser son stade. Il y a une rivalité. Les supporteurs du Barça ne verraient pas d'un très bon oeil que leur rival la joue ici", a-t-il indiqué, fair-play. Ce qui préoccupe davantage Rafinha, c’est son objectif de faire partie de la sélection brésilienne. "Ce serait un rêve de jouer pour la Seleçao, je travaille dur pour l'atteindre". Le sélectionneur Dunga ne manquera sans doute pas de guetter les prestations du jeune Auriverde.