FC Barcelone - Real Madrid : Cristiano Ronaldo et Messi se neutralisent

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-10-08T05:13:00.000Z, mis à jour 2012-10-08T05:13:00.000Z

Le Clasico entre le Barça et le Real Madrid s'est terminé sur un score de parité (2-2). Très attendus pour cette confrontation, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi n'ont pu se départager avec deux buts chacun. Le club catalan compte toujours huit points d'avance sur son principal rival.

Tito Villanova avait l’occasion de rentrer dans l’histoire du Barça avec une septième victoire en sept matches de Liga. Le record n’est pas atteint pour l’entraineur blaugrana.

Un Real offensif
José Mourinho avait décidé d’afficher une équipe résolument offensive contre Barcelone avec le trident Ronaldo-Benzema-Di Maria, relayé par Mesut Özil. Présent dans l’engagement, les joueurs du Special One était récompensé par l’intermédiaire de l’inévitable Cristiano Ronaldo (23e). Si Karim Benzema manqua la balle de break quelques instants plus tard, l’attaquant portugais profitait d’un mauvais placement en défense pour inscrire un doublé en seconde période (66e). Histoire de sauver son club.

Messi toujours là
Malgré une charnière centrale finalement composée de Mascherano et Adriano, le FC Barcelone était parvenu à rejoindre au score son rival grâce à Lionel Messi (31e) sur une erreur de Pepe. Le génie argentin se distingua par un coup franc direct en début de seconde période (61e). Insuffisant pour accrocher la victoire même si le jeune Montoya a fait trembler la transversale de Casillas à deux minutes du terme.

Un gagnant ?
Sur le plan comptable, le FC Barcelone maintient le Real Madrid éloigné au classement à huit longueurs. Un écart conséquent pour des équipes qui n’ont pas l’habitude de laisser des points en route. Sur le plan personnel, les prestations abouties des deux stars de la Liga n’aideront pas les derniers indécis pour le prochain Ballon d’Or.

A noter que Cristiano Ronaldo a terminé la rencontre avec une entorse de l’épaule gauche, comme l’a indiqué le club madrilène à la fin du match