Dans l'actualité récente

FC Barcelone - Real Madrid: Piqué répond à Mourinho

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-30T10:40:00.000Z, mis à jour 2011-05-30T10:50:20.000Z

Alors que le FC Barcelone est devenu, ce samedi, un très beau champion d'Europe, ses joueurs n'oublient pas les attaques de José Mourinho. Gérard Piqué est revenu sur celles-ci.

Depuis la victoire du Barça 3 buts à 1 face à Manchester United à Wembley, Barcelone n'a (pour ainsi dire) pas fermé l'œil. Les joueurs catalans savourent ce 2ème sacre européen en 3 ans avec leur public, et n'oublient pas leurs détracteurs. Ou du moins l'un d'entre eux.

Est-il vraiment nécessaire de revenir, une nouvelle fois, sur les déclarations du fantasque entraineur portugais après le match aller de la demi-finale de Ligue des Champions ayant opposé son Real Madrid au FC Barcelone ? On sait qu'il avait alors mis sa défaite sur le dos de l'arbitre, parlant même du « scandale de Bernabeu ». Même si ces propos peu sportifs ont (beaucoup) fait parler d'eux, c'est le FC Barcelone qui est aujourd'hui champion d'Europe.

Lors des célébrations de ce 4ème sacre européen catalan, Gérard Piqué s'est saisi du micro pour répondre assez directement aux accusations et suspicions dont son équipe est l'objet : « Nous ne nous sommes pas dopés, nous n'avons pas simulé, nous n'avons pas acheté les arbitres. Nous avons seulement joué au football ». Après la démonstration de Wembley, où le Barça a surclassé une excellente équipe de Manchester United avec facilité, on ne peut que lui donner raison...


Le FC Barcelone est donc sur le toit de l'Europe, et c'est son grand rival, le Real Madrid, qui semble le mieux armé pour le déloger dans l'avenir. Parce qu'il possède le « 2ème meilleur joueur du monde » (Cristiano Ronaldo), un des meilleurs entraineurs (Mourinho), et les moyens quasi-illimités de Florentino Perez pour renforcer une équipe déjà bien pourvue. Le FC Barcelone ne pourra donc pas se reposer sur ses lauriers tout frais s'il veut conserver son avance...

La rivalité ancestrale entre le club de la capitale Espagnole et celui de la capitale Catalane n'est donc pas prête de s'apaiser. Espérons que football sera l'ultime vainqueur.